Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Déception pour les équipes africaines au Mondial de football

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Polémique autour des dépenses de l'Elysée

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mondial de football : la Russie lance sa Coupe du Monde

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Attractivité de la France : Paris profite-t-elle d'un effet Brexit ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Politique sociale : vers une réduction des aides ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quelle place pour la communauté juive en France ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

De Bayonne à Hasparren, le patrimoine chanté du Pays basque

En savoir plus

TECH 24

Foot et tech : on refait le match !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La réalité virtuelle comme avenir du film d'animation

En savoir plus

FRANCE

Un homme fonce sur une foule devant la mosquée de Créteil

© Mehdi Fedouach, AFP | La Mosquée de Créteil, le 8 décembre 2008.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/06/2017

Un homme à bord d'une voiture a tenté jeudi soir de foncer dans la foule devant la mosquée de Créteil, dans le Val-de-Marne. La préfecture de police de Paris a indiqué que l'individu a été arrêté par la police.

Un homme à bord d'un 4X4 a heurté jeudi 29 juin après-midi "à plusieurs reprises" les barrières de sécurité protégeant la mosquée de Créteil, au sud-est de Paris, sans faire de victimes parmi les fidèles sortant de l'édifice, avant d'être interpellé à son domicile, a annoncé la préfecture de police de Paris.

"Un individu à bord de son véhicule 4X4 a heurté à plusieurs reprises les plots et barrières placés en protection de la mosquée de Créteil", peut-on lire dans un communiqué.

Arrestation

"Ne parvenant pas à passer les obstacles, le conducteur du véhicule a poursuivi sa course, percuté un terre-plein, puis a pris la fuite", poursuit la Préfecture de police, précisant qu'"aucun blessé parmi les fidèles sortant de la mosquée n'est à déplorer".
Le conducteur et propriétaire du véhicule a ensuite été arrêté "sans incident" à son domicile.

Le préfet de police de Paris Michel Delpuech a condamné "fermement ces faits" et expliqué mettre "tout en œuvre" pour que l'enquête puisse "préciser les motivations du conducteur et de déterminer sa responsabilité pénale".

Avec AFP

Première publication : 29/06/2017

COMMENTAIRE(S)