Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Les expositions incontournables de l'été 2017

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le premier grand test pour Macron vient de sa propre armée"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Emmanuel Macron, "l'adjudant de la République"

En savoir plus

FOCUS

Afrique du Sud : les abandons de bébés en hausse, les adoptions en baisse

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face à Macron, le général de Villiers rend les armes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Remaniement ministériel en Côte d'Ivoire

En savoir plus

LE DÉBAT

Armée française : le premier accroc d'Emmanuel Macron ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Armée française : le premier accroc d'Emmanuel Macron ? (partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

À Washington, l'expérience "Game of Thrones" autour d'un cocktail

En savoir plus

FRANCE

Un homme fonce sur une foule devant la mosquée de Créteil

© Mehdi Fedouach, AFP | La Mosquée de Créteil, le 8 décembre 2008.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/06/2017

Un homme à bord d'une voiture a tenté jeudi soir de foncer dans la foule devant la mosquée de Créteil, dans le Val-de-Marne. La préfecture de police de Paris a indiqué que l'individu a été arrêté par la police.

Un homme à bord d'un 4X4 a heurté jeudi 29 juin après-midi "à plusieurs reprises" les barrières de sécurité protégeant la mosquée de Créteil, au sud-est de Paris, sans faire de victimes parmi les fidèles sortant de l'édifice, avant d'être interpellé à son domicile, a annoncé la préfecture de police de Paris.

"Un individu à bord de son véhicule 4X4 a heurté à plusieurs reprises les plots et barrières placés en protection de la mosquée de Créteil", peut-on lire dans un communiqué.

Arrestation

"Ne parvenant pas à passer les obstacles, le conducteur du véhicule a poursuivi sa course, percuté un terre-plein, puis a pris la fuite", poursuit la Préfecture de police, précisant qu'"aucun blessé parmi les fidèles sortant de la mosquée n'est à déplorer".
Le conducteur et propriétaire du véhicule a ensuite été arrêté "sans incident" à son domicile.

Le préfet de police de Paris Michel Delpuech a condamné "fermement ces faits" et expliqué mettre "tout en œuvre" pour que l'enquête puisse "préciser les motivations du conducteur et de déterminer sa responsabilité pénale".

Avec AFP

Première publication : 29/06/2017

COMMENTAIRE(S)