Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Le président chinois est à Honk Kong pour les 20 ans de la rétrocession, les manifestants se préparent

© Anthony Wallace, AFP | Le président chinois Xi Jinping et sa femme Peng Lyuan sont arrivés à Hong Kong jeudi 29 juin pour les célébrations du 20e anniversaire de la rétrocession.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/06/2017

Xi Jinping a dit jeudi son affection pour Hong Kong, à l'entame de sa première visite officielle en tant que président de la Chine dans le port profondément divisé qui célèbre le vingtième anniversaire de sa rétrocession par la Grande-Bretagne.

"Hong Kong a toujours eu une place dans mon cœur." À peine arrivé sur le tarmac de l'aéroport Chek Lap Kok de la ville, le président chinois Xi Jinping a dit toute son affectation pour la perle de l'Orient, jeudi 29 mai. Il vient participer aux cérémonies commémorant le vingtième anniversaire de sa restitution à la Chine, le 1er juillet 1997, après cent cinquante-six ans de présence britannique.

Une opposition muselée

Cette visite de trois jours se déroule au milieu d'un énorme dispositif de sécurité. La police a ainsi annoncé qu'elle prenait des "mesures de sécurité de contre-terrorisme". L'étudiant Joshua Wong et le jeune député Nathan Law, deux figures du mouvement pro-démocratie de 2014, ont été arrêtés mercredi soir pour "troubles à l'ordre public" en raison d'une manifestation à proximité du centre de convention où auront lieu la plupart des événements de commémoration.

"Nous voulons dire à Xi Jinping que la prospérité de Hong Kong n'est qu'une façade", a lancé Joshua Wong avant son interpellation. Une vingtaine de militants demeuraient jeudi en garde à vue dans un commissariat aux abords duquel plusieurs de leurs proches étaient massés pour exiger leur libération.

Ces dernières années, les tensions se sont accumulées entre Pékin et Hong Kong, où le mouvement démocrate accuse le pouvoir central d'ingérences croissantes.

Une démonstration de force de Pékin

Hong Kong bénéficie d'un statut de "région administrative spéciale" en vertu de la règle "un pays, deux systèmes" qui garantit une large autonomie dans le territoire, où les libertés publiques sont plus étendues que sur le continent. Comme il l'avait dit lundi dans les médias officiels chinois, Xi Jinping a redit que ce principe demeurait la clef de la stabilité de Hong Kong.

"Hong Kong m'a toujours touché, a-t-il poursuivi. Le gouvernement central soutient le développement de Hong Kong et l'amélioration des conditions de vie de ses citoyens." Le président chinois, accompagné de son épouse Peng Liyuan, a également vanté les grandes réalisations accomplies par le territoire depuis 1997.

"Les opposants dénoncent une démonstration de force de Pékin"

Lors de sa visite, Xi Jinping ira inspecter la garnison de l'Armée populaire de libération (APL), qui est chargée de la défense du territoire. Il assistera aussi à la prestation de serment, samedi, de la chef de l'exécutif Carrie Lam qui a promis d'œuvrer à réconcilier la société hongkongaise. Mais avant même son investiture, elle passe pour une frange de la population comme le laquais de Pékin.

>> À voir sur France 24 : "Billet retour - 'Hong Kong, entre crise politique et recherche identitaire' "

Des dizaines de milliers de manifestants pro-démocratie sont attendus samedi dans les rues de Hong Kong.

Avec Reuters

Première publication : 29/06/2017

  • HONG KONG

    Hong Kong : Carrie Lam, élue pro-chinoise désignée à la tête de l'exécutif

    En savoir plus

  • ÉLECTIONS

    Iran, Allemagne, Rwanda, Corée du Sud, Chili, Pays-Bas : ces pays qui voteront (aussi) en 2017

    En savoir plus

  • CHINE

    La Chine interdit à deux indépendantistes de sièger au Parlement de Hong Kong

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)