Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d’Ivoire : L’appel "au dialogue" de Guillaume Soro

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Crise en Catalogne : les médias publics dans le viseur de Madrid

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

En savoir plus

FOCUS

Chili : la version officielle de la mort de Pablo Neruda scientifiquement contredite

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ayo, le Nigeria aux couleurs de "Paname"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

Asie - pacifique

Pédophilie : l'argentier du Vatican, le cardinal australien George Pell officiellement inculpé

© Andreas Solaro, AFP | Le cardinal australien George Pell a été inculpé dans une enquête sur la maltraitance sexuelle d'enfants.

Vidéo par Isabelle DELLERBA

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/06/2017

Le cardinal australien George Pell, argentier du Vatican, a été officiellement inculpé jeudi d'abus sexuels sur enfants. Il s'agit du premier responsable du Vatican de ce rang à être poursuivi pour de tels crimes.

Plus haut représentant de l’Église catholique en Australie, le cardinal George Pell, a été officiellement inculpé jeudi pour de multiples sévices sexuels sur enfants, des accusations anciennes qu'il a de nouveau déniées.

"La police [de l'État] de Victoria a inculpé George Pell pour des délits d'agressions sexuelles anciennes", a déclaré à la presse le commissaire adjoint Shane Patton. "Il y a de nombreux plaignants liés à ces accusations".

Le prélat de 76 ans est aussi le numéro trois du Saint-Siège, dont il est le préfet du secrétariat pour l'Économie, et par conséquent le plus éminent ecclésiastique mis en cause dans une affaire de pédophilie. L’argentier du Vatican avait été interrogé à Rome par la police australienne en octobre.

>> À lire sur France 24 : "De nouvelles accusations de pédophilie dans l'Église catholique"

George Pell est convoqué selon Shane Patton le 18 juillet devant le tribunal de première instance de Melbourne (sud-est de l'Australie) pour y être entendu. Toutefois, l'officier n'a donné aucune précision sur les faits pour lesquels le cardinal est inculpé, soulignant la nécessité de préserver l'intégrité de la procédure judiciaire.

"Bien que ce ne soient encore que les premières heures de la matinée à Rome, le cardinal George Pell a été informé de la décision et de la mesure de la police de Victoria", a indiqué dans un communiqué l'archidiocèse de Melbourne. "Il a de nouveau vigoureusement démenti les allégations." Le prélat, souffrant de problèmes cardiaques a indiqué qu'il rentrerait "dès que possible pour réhabiliter son nom", après avoir reçu le feu vert de ses médecins.

Près de 4 500 faits de pédophilie signalés aux autorités ecclésiastiques

L'annonce de cette inculpation coïncide avec la fin d'une longue enquête nationale portant sur les réponses institutionnelles apportées en Australie aux abus sexuels commis sur des enfants, finalement demandée par le gouvernement en 2012 après une décennie de pressions de la part des victimes. Les enquêteurs qui ont conduit pendant quatre ans ces investigations ont recueilli des témoignages éprouvants de milliers de victimes.

L'avocate présidant ces travaux, Gail Furness, avait annoncé en février que 4 444 faits de pédophilie avaient été signalés aux autorités de l'Église australienne et qu'entre 1950 et 2010, "7 % des prêtres étaient des auteurs présumés [d'abus sexuels sur enfants]".

La moyenne d'âge des victimes était de 10 ans pour les filles, et de 11 ans pour les garçons. Des 1 880 pédophiles présumés, 90 % étaient des hommes.

Le cardinal Pell avait été entendu trois fois dans ce cadre et a reconnu devant la commission d'enquête avoir "failli" dans sa gestion des prêtres pédophiles dans l'État de Victoria dans les années 1970.

L'ecclésiastique avait été ordonné prêtre en 1966 à Rome, avant de revenir en Australie en 1971 où il avait gravi les échelons de la hiérarchie catholique. Nommé archevêque de Melbourne en 1996, puis de Sydney en 2001, il avait été accusé en 2002 d'abus sexuels pour des faits présumés très anciens, mais avait été innocenté par la suite.

Il avait été choisi en 2014 par le pape François pour mettre davantage de transparence dans les finances du Vatican. Interrogé sur les soupçons pesant sur le cardinal Pell, le pape avait en août 2016 mis en avant la présomption d'innocence.

Le Vatican a accepté le "congé" du cardinal Pell sans exiger sa démission.

Avec AFP

Première publication : 29/06/2017

  • RELIGION

    Pédophilie : le pape crée une instance pour juger les évêques fautifs

    En savoir plus

  • VATICAN

    Le pape François sort du silence, et agit, sur la pédophilie dans l’Église

    En savoir plus

  • VATICAN

    Pédophilie : l'argentier du Vatican admet ne pas avoir agi face au témoignage d'un enfant

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)