Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Mark Zuckerberg: "opération contrition"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Opération antiterroriste au Burkina Faso : trois "présumés jihadistes" abattus

En savoir plus

LE DÉBAT

Banlieues en France : Macron annonce une "nouvelle méthode"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hubert Védrine : "L'objectif de Trump est de renverser le régime iranien"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hubert Védrine : "Le populisme c'est l'échec des élites"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mai 68 revisité à travers ses affiches

En savoir plus

FOCUS

France : les nouveaux partis politiques sur les bancs de l'école

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Entre les États-Unis et l'Iran, "le fossé"

En savoir plus

EUROPE

Irlande du Nord : nouvel échec des négociations sur la formation d'un gouvernement

© PAUL MCERLANE, AFP | Michelle O'Neill, la dirigeante du Sinn Féin, le parti nationaliste nord-irlandais.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/07/2017

L'Irlande du Nord devra encore attendre la formation d'un gouvernement, faute d'accord entre les unionistes du DUP et les nationalistes du Sinn Féin, qui se renvoient la responsabilité de l'échec des négociations.

Belfast s’embourbe dans l'impasse politique. Le parti unioniste démocrate nord-irlandais DUP a annoncé, mardi, l'échec des négociations avec les nationalistes du Sinn Fein sur la formation d'un nouveau gouvernement dans la province britannique, dans l'impasse depuis des mois.

"Évidemment, nous sommes déçus de ne pas avoir conclu d'accord cet après-midi, nous sommes même déçus depuis longtemps de ne pas être en mesure de conclure un accord", a indiqué Arlene Foster, la cheffe du DUP à la presse.

Les discussions se poursuivront toutefois durant l'été, a-t-elle précisé.

Le Sinn Fein a fait porter la responsabilité de l'échec des discussions sur le DUP et l'accord politique qu'il a noué avec le Parti conservateur de la Première ministre britannique Theresa May, pour fournir à cette dernière une majorité parlementaire.

"Un échec monumental"

"Tout ceci constitue un échec monumental par la faute de Theresa May," a déclaré la dirigeante du Sinn Fein, Michelle O'Neill. "Elle nous a ramenés des décennies en arrière".

L'Irlande du Nord est dans l'impasse politique depuis la chute, en janvier, du précédent gouvernement autonome associant unionistes et nationalistes, comme l'exige l'accord de paix conclu en 1998 ayant mis fin à 30 ans de violences en Ulster.

À défaut d'accord, Londres peut reprendre l'administration directe ("direct rule") de la province. Le cas de figure ne s'est plus produit depuis 2002-2007, mais l'impasse dans laquelle est plongée la classe politique nord-irlandaise est telle que la perspective d'un retour à la "direct rule" semble réelle.

Et ce, même si le gouvernement britannique, qui accordé jeudi dernier, à l'expiration d'un quatrième ultimatum, un délai supplémentaire aux partis nord-irlandais pour s'entendre, refuse pour l'instant de fixer une nouvelle date butoir pour la conclusion d'un accord.

Avec Reuters

 

Première publication : 04/07/2017

  • ROYAUME-UNI

    Le sulfureux parti DUP, dernier espoir de Theresa May pour une majorité au Parlement

    En savoir plus

  • IRLANDE DU NORD

    Irlande du Nord : décès de Martin McGuinness, figure du Sinn Fein

    En savoir plus

  • FOCUS

    Brexit : que va devenir la frontière entre l’Irlande du Nord et l’Irlande ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)