Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

EUROPE

Trump–Poutine : une poignée de main en attendant les sujets qui fâchent

© Capture d'écran | Poignée de main échangée entre Donald Trump et Vladimir Poutine, vendredi 7 juillet, à Hambourg.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/07/2017

Donald Trump et Vladimir Poutine ont échangé une poignée de main pour la première fois vendredi à Hambourg, en Allemagne, en marge du G20. Les deux chef d'État doivent se revoir pour évoquer de nombreux dossiers épineux.

La rencontre tant attendue a eu lieu. Le président américain Donald Trump a rencontré pour la première fois vendredi 7 juillet le maître du Kremlin Vladimir Poutine, un face-à-face sous haute tension en marge d'un sommet du G20 déjà marqué par des affrontements entre police et manifestants.

Les deux hommes ont échangé une première poignée de main et quelques mots en fin de matinée, avant d'entamer une séance de travail à Hambourg en Allemagne avec les chefs d'État les plus puissants du monde.

Ils doivent se retrouver pour une véritable discussion afin de discuter des nombreux sujets de crispation entre les deux pays vers 13h45 GMT. La veille, Trump avait critiqué jeudi le "rôle déstabilisateur" selon lui de Moscou.

L'un des points débattus entre les deux dirigeants sera la guerre en Syrie, après les vives tensions qui ont suivi la destruction par les Américains d'un avion syrien qui menaçait, selon eux, leur allié kurde.

Les États-Unis sont "prêts à explorer la possibilité d'établir avec la Russie des mécanismes communs" de stabilisation de la Syrie, dont des zones d'exclusion aérienne et une "livraison coordonnée de l'aide humanitaire", a souligné Rex Tillerson.

Outre ce temps fort diplomatique, le G20 va débattre de sujets difficiles, comme le climat et le commerce.

Avec AFP

Première publication : 07/07/2017

  • POLOGNE

    Avant le G20, Donald Trump se pose en défenseur de la "civilisation occidentale"

    En savoir plus

  • POLOGNE

    Donald Trump en visite en Pologne, avant de rencontrer Poutine et Xi à Hambourg lors du G20

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Iran, Syrie, Libye... ces "dangereux" grands-parents dont Donald Trump ne veut pas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)