Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Nicaragua : la fuite en avant d'Ortega

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Paul Sanchez est revenu" et "Fleuve noir" : noir, c'est noir

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Israël, "État-nation du peuple juif" : un projet de loi controversé

En savoir plus

FOCUS

Pour trouver un emploi, les jeunes Chinoises passent sous le bistouri

En savoir plus

FACE À FACE

Mondial-2018 : une victoire pour les Bleus... et Emmanuel Macron ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Michel Sidibé : "On a une crise au niveau de la prévention" du sida

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Mines en Guyane : le projet Montagne d'or "inacceptable" pour les autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Donald Troll"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Après la victoire des Bleus, "comment entretenir la flamme ?"

En savoir plus

Moyen-Orient

L'Irak annonce la victoire de ses forces armées à Mossoul

© Ahmad Al-Rubaye, AFP. | Les forces irakienens postées devant une mosquée de la vieille ville de Mossoul, dimanche 9 juillet 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/07/2017

Le Premier ministre irakien, Haïdar al-Abadi, a annoncé dimanche la victoire de ses troupes sur les jihadistes de l'EI à Mossoul. Le groupe terroriste s'était emparé de la deuxième ville d'Irak en juin 2014 lors d'une offensive éclair.

C'est la fin de plus de trois ans de mainmise de l'organisation État islamique (EI) sur la deuxième ville d'Irak . Le Premier ministre irakien, Haïdar al-Abadi, a annoncé dimanche 9 juillet la "victoire" sur les jihadistes du groupe État islamique à Mossoul, ont fait savoir ses collaborateurs.

"Le commandant en chef des forces armées (le Premier ministre) Haïdar al-Abadi est arrivé dans la ville libérée de Mossoul et a félicité les combattants héroïques et le peuple irakien pour cette grande victoire", lit-on dans un communiqué des services du chef du gouvernement.

Libération de Mossoul : l'analyse de Julien Théron, enseignant à Sciences Po Paris

Les troupes irakiennes avaient atteint dimanche, quelques heures plus tôt, les berges du Tigre dans la partie ouest de Mossoul, où se déroulaient les derniers combats contre l'EI.

"Mossoul est aujourd’hui une ville en ruine, particulièrement la rive ouest, où des combats se déroulent encore au cœur de la vielle ville", explique Oriane Verdier, correspondante de France 24 en Irak."Il faudra ensuite sécuriser les quartiers, maison par maison, faire une recherche systématique pour s’assurer qu’il ne reste pas des islamistes qui ou même des mines", estime la journaliste.

Vidéo : l'analyse de Oriane Verdier, correspondante de France 24 en Irak

L'EI s'était emparé de Mossoul en juin 2014 à la faveur d'une offensive éclair qui lui avait permis de contrôler de vastes territoires du nord et de l'ouest de l'Irak, mais aussi de la Syrie voisine.

Avec Reuters
 

Première publication : 09/07/2017

  • IRAK

    À Mossoul, les civils sunnites irakiens peinent à revenir chez eux

    En savoir plus

  • IRAK

    Irak : l'organisation État islamique fait exploser la célèbre mosquée al-Nuri à Mossoul

    En savoir plus

  • IRAK

    Mossoul : le site de la mosquée al-Nuri repris, l'armée parle de la "fin du califat" de l'EI

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)