Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Etranger résident" : Marin Karmitz dévoile sa collection de photographies

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Mademoiselle K

En savoir plus

Amériques

L'ouest des États-Unis et du Canada ravagé par des incendies

© Josh Edelson, AFP | Un hélicoptère largue de l'eau sur un incendie à Butte County, en Californie, le 10 juillet 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/07/2017

Des incendies font rage dans l'ouest des États-Unis et du Canada, notamment en Californie et en Colombie-Britannique, où au total plus de 18 000 personnes ont dû être évacuées. Lundi soir, plusieurs feux étaient loin d'être maîtrisés.

Avec les chaleurs et la sécheresse estivales, l’ouest des États-Unis et du Canada doivent affronter le retour des incendies. En Californie, où plus de 80 000 personnes avaient dû être évacuées en août 2016, ce sont déjà 8 000 habitants qui avaient quitté leur foyer pour raisons de sécurité, lundi 10 juillet dans la soirée.

Dans cet État de l’Ouest américain, l'incendie le plus important, baptisé "Alamo fire", fait rage depuis quatre jours et a déjà brûlé 11 705 hectares (117 km2) dans le comté de San Luis Obispo, à mi-chemin entre San Francisco et Los Angeles. Malgré d'importants moyens de secours, seul 15 % de l'incendie était maîtrisé lundi matin, selon le département californien de protection contre les incendies (Cal Fire). L'incendie pourrait se prolonger encore plusieurs jours en raison des fortes chaleurs et d'un sol "extrêmement sec".

Jusqu'à 14 feux combattus en Californie

Un autre feu (Whittier), qui s'est déclaré le 8 juillet, a déjà dévasté 4 380 hectares dans le comté de Santa Barbara et détruit 20 bâtiments. Loin d'être sous contrôle, il menace 150 autres structures. Plus de 5 500 pompiers combattaient lundi ces deux feux et jusqu'à douze autres, en Californie, avec l'aide d'hélicoptères bombardiers d'eau. Trois de ces incendies sont désormais considérés comme "contenus".

La Californie a subi cinq longues années de sécheresse et connaît en ce moment des températures très élevées, qui ont même dépassé les 43 degrés Celsius dans sa partie méridionale, où se trouve la mégalopole de Los Angeles. Le Nevada, l'Arizona et le Colorado sont également touchés par des incendies, toutefois en voie d'être maîtrisés lundi.

De l’autre côté de la frontière, au Canada, la situation est particulièrement alarmante en Colombie-Britannique, où 10 000 personnes ont été évacuées devant l'avancée de quelque 230 feux actifs lundi en fin d'après-midi. Les autorités canadiennes n'entrevoient pas d'accalmie rapide, la chaleur devant encore persister dans les prochains jours après déjà trois semaines de sécheresse, de plus accompagnée de vents violents.

Avec AFP

Première publication : 11/07/2017

  • ROYAUME-UNI

    Un incendie a ravagé le marché de Camden Lock à Londres

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Londres : près de 800 familles évacuées par sécurité après l'incendie de la tour Grenfell

    En savoir plus

  • PORTUGAL

    Une soixantaine de morts dans un violent feu de forêt au Portugal

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)