Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : 1 mort, 25 blessés dans les manifestations

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le PS sans abri

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Carles Puigdemont : "La porte est ouverte pour dialoguer avec Madrid"

En savoir plus

LE DÉBAT

Accord sur le nucléaire iranien : la menace du retrait américain ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Accord sur le nucléaire iranien : la menace du retrait américain ?

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : les universités, nouveaux viviers du terrorisme ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Touadéra : "Le départ de la force Sangaris de Centrafrique était prématuré"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le retour de "Ça" sur grand écran

En savoir plus

FACE À FACE

Emmanuel Macron à l'ONU : le président français face au monde

En savoir plus

SPORT

Tour de France : le Français Warren Barguil remporte la 13e étape dans un feu d'artifice

© Lionel Bonaventure, AFP | Warren Barguil, qui porte le maillot du meilleur grimpeur, se réjouit après sa victoire le 14 juillet 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/07/2017

Le Français Warren Barguil a remporté vendredi la 13e étape du Tour de France, offrant ainsi à son pays, le jour de la fête nationale, sa quatrième victoire sur l'édition 2017.

Nouvelle victoire française sur une étape du Tour de France 2017. Warren Barguil a remporté vendredi 14 juillet la 13e étape du Tour, à Foix, dans les Pyrénées, le quatrième succès d'un coureur français depuis le départ.

Pour gagner, Barguil – le 16e Français à gagner le 14 juillet depuis la reprise de l'après-guerre - a réglé au sprint ses trois compagnons d'échappée, le Colombien Nairo Quintana et les Espagnols Alberto Contador et Mikel Landa.

"J'avais de super jambes !", s'est-il exclamé. "Je prends du plaisir comme jamais sur mon vélo, à attaquer comme je le faisais en amateur", a ajouté le Breton de 25 ans, originaire du Morbihan et passé pro en 2013 dans son équipe actuelle.

À l'attaque dès le départ de Saint-Girons, le Français a été débordé ensuite par le duo espagnol formé de Contador et Landa qui a enflammé cette étape longue à peine de 101 kilomètres mais comportant trois cols de première catégorie.

L'équipe de Froome à l'attaque

Les duettistes espagnols, partis à 71 kilomètres de l'arrivée, sont passés en tête au sommet du col d'Agnes mais ont été rejoints avant le sommet du mur de Péguère, la dernière difficulté, par Barguil et Quintana.

Dans Péguère, puis dans la longue descente vers Foix, les quatre premiers du Tour (Aru, Froome, Bardet, Uran) se sont neutralisés malgré maints démarrages.

Aru et ses rivaux ont franchi la ligne avec un retard de 1 min 48 sec. L'Italien, attaqué par l'équipe de Froome qui a essayé de l'affaiblir, n'a rien cédé à ses adversaires directs.

En revanche, il a vu se rapprocher Landa, le lieutenant de Froome. L'Espagnol, dont le meilleur résultat dans un grand tour est une troisième place dans le Giro 2015, s'est hissé à la cinquième place, à 1 min 09 sec d'Aru.

Comme prévu, Aru a perdu son lieutenant, le Danois Jakob Fuglsang. Deux jours après la chute qui lui a occasionné deux micro-fractures à un poignet, le vainqueur du dernier Dauphiné a fini par abandonner.

Barguil a porté à quatre les succès d'étape français depuis le départ de Düsseldorf. Arnaud Démare (4e étape, Vittel), Lilian Calmejane (8e, Les Rousses) et Romain Bardet (12e, Peyragudes) l'avaient précédé au tableau d'honneur de cette 104e édition qui sourit franchement au cyclisme national.

Avec AFP

Première publication : 14/07/2017

  • CYCLISME

    Tour de France : le Français Romain Bardet remporte la 12e étape, Aru s'empare du maillot jaune

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour de France 2017 : Marcel Kittel remporte sa 5e victoire dans la 11e étape

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour de France : le Français Lilian Calmejane remporte la 8e étape en solitaire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)