Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Sports

Tour de France : l'Australien Michael Matthews remporte la 14e étape

© Lionel Bonaventure, AFP | L'Australien Michael Matthews a remporté la 14e étape du Tour de France, samedi 15 juillet à Rodez.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/07/2017

La 14e étape du Tour de France est revenue samedi à l'Australien Michael Matthews, qui s'est imposé au terme du sprint final à Rodez. Le Britannique Chris Froome a récupéré le maillot jaune aux dépens de l'Italien Fabio Aru.

L'Australien Michael Matthews (Sunweb) a remporté la 14e étape du Tour de France, samedi 15 juillet à Rodez, tandis que le Britannique Chris Froome (Sky) récupérait le maillot jaune de leader aux dépens de l'Italien Fabio Aru.

Mal placé au pied de la petite côte de Rodez, Aru a lâché 25 secondes à Froome qui s'est classé septième de l'étape. Au classement général provisoire, Froome précède donc désormais Aru de 19 secondes. Le Français Romain Bardet, qui a cédé 4 secondes à Froome, occupe la troisième place à 23 secondes devant le Colombien Rigoberto Uran, quatrième à 29 secondes.

Dans cette étape de 181,5 kilomètres, une échappée de cinq coureurs a quitté le peloton dès les premiers kilomètres mais est restée sous contrôle, à moins de trois minutes du reste des coureurs.

En fin de course, dans le sprint jugé après une rampe de 570 mètres à 9,6 %, le Belge Philippe Gilbert a forcé l'allure mais a été débordé par son compatriote Greg Van Avermaet, vainqueur sur le même site en 2015. Mais, cette fois, Van Avermaet a été devancé par Matthews, qui s'est imposé pour la deuxième fois sur le Tour, après l'étape de Revel l’an passé.

Avec AFP

Première publication : 15/07/2017

COMMENTAIRE(S)