Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 1 an à la Maison Blanche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Liberia : le président élu, George Weah prêt à relever les défis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Aide aux migrants : que dit la loi ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Sanseverino

En savoir plus

TECH 24

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Gambie à l'heure d'une nouvelle ère post-Jammeh

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Avec les réformes de Macron, la France sur le retour ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Trump, un an après : derrière l'euphorie, une économie fragile ?

En savoir plus

#ActuElles

#MeToo : la France entre exception culturelle et changement de génération

En savoir plus

Sports

Tour de France : l'Australien Michael Matthews remporte la 14e étape

© Lionel Bonaventure, AFP | L'Australien Michael Matthews a remporté la 14e étape du Tour de France, samedi 15 juillet à Rodez.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/07/2017

La 14e étape du Tour de France est revenue samedi à l'Australien Michael Matthews, qui s'est imposé au terme du sprint final à Rodez. Le Britannique Chris Froome a récupéré le maillot jaune aux dépens de l'Italien Fabio Aru.

L'Australien Michael Matthews (Sunweb) a remporté la 14e étape du Tour de France, samedi 15 juillet à Rodez, tandis que le Britannique Chris Froome (Sky) récupérait le maillot jaune de leader aux dépens de l'Italien Fabio Aru.

Mal placé au pied de la petite côte de Rodez, Aru a lâché 25 secondes à Froome qui s'est classé septième de l'étape. Au classement général provisoire, Froome précède donc désormais Aru de 19 secondes. Le Français Romain Bardet, qui a cédé 4 secondes à Froome, occupe la troisième place à 23 secondes devant le Colombien Rigoberto Uran, quatrième à 29 secondes.

Dans cette étape de 181,5 kilomètres, une échappée de cinq coureurs a quitté le peloton dès les premiers kilomètres mais est restée sous contrôle, à moins de trois minutes du reste des coureurs.

En fin de course, dans le sprint jugé après une rampe de 570 mètres à 9,6 %, le Belge Philippe Gilbert a forcé l'allure mais a été débordé par son compatriote Greg Van Avermaet, vainqueur sur le même site en 2015. Mais, cette fois, Van Avermaet a été devancé par Matthews, qui s'est imposé pour la deuxième fois sur le Tour, après l'étape de Revel l’an passé.

Avec AFP

Première publication : 15/07/2017

COMMENTAIRE(S)