Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Valérie Ekoumé, la nouvelle pop africaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mugabe veut mourir sur scène"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agences européennes cherchent adresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, le camouflet"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Moscovici : "Je veux que le 5 décembre, nous ayons une "liste noire" de paradis fiscaux"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Liberté de la presse : les crimes contres les journalistes européens impunis?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Guerre de Bosnie-Herzégovine : le procès de Ratko Mladic touche à sa fin

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Proche-Orient : le processus de réconciliation Fatah-Hamas en bonne voie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée, Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

Sports

Tour de France : l'Australien Michael Matthews remporte la 14e étape

© Lionel Bonaventure, AFP | L'Australien Michael Matthews a remporté la 14e étape du Tour de France, samedi 15 juillet à Rodez.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/07/2017

La 14e étape du Tour de France est revenue samedi à l'Australien Michael Matthews, qui s'est imposé au terme du sprint final à Rodez. Le Britannique Chris Froome a récupéré le maillot jaune aux dépens de l'Italien Fabio Aru.

L'Australien Michael Matthews (Sunweb) a remporté la 14e étape du Tour de France, samedi 15 juillet à Rodez, tandis que le Britannique Chris Froome (Sky) récupérait le maillot jaune de leader aux dépens de l'Italien Fabio Aru.

Mal placé au pied de la petite côte de Rodez, Aru a lâché 25 secondes à Froome qui s'est classé septième de l'étape. Au classement général provisoire, Froome précède donc désormais Aru de 19 secondes. Le Français Romain Bardet, qui a cédé 4 secondes à Froome, occupe la troisième place à 23 secondes devant le Colombien Rigoberto Uran, quatrième à 29 secondes.

Dans cette étape de 181,5 kilomètres, une échappée de cinq coureurs a quitté le peloton dès les premiers kilomètres mais est restée sous contrôle, à moins de trois minutes du reste des coureurs.

En fin de course, dans le sprint jugé après une rampe de 570 mètres à 9,6 %, le Belge Philippe Gilbert a forcé l'allure mais a été débordé par son compatriote Greg Van Avermaet, vainqueur sur le même site en 2015. Mais, cette fois, Van Avermaet a été devancé par Matthews, qui s'est imposé pour la deuxième fois sur le Tour, après l'étape de Revel l’an passé.

Avec AFP

Première publication : 15/07/2017

COMMENTAIRE(S)