Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Hollande à Macron: "Attention..."

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Samuel L Jackson et Magic Johnson pris pour des migrants

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nouveau gouvernement au Gabon: 2 membres de l'opposition font leur entrée.

En savoir plus

FOCUS

Mexique : siphonner les oléoducs, un marché juteux pour les cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Hitman et bodyguard " : Ryan Reynolds et Samuel Jackson en meilleurs ennemis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Qu'achètent les Etats-Unis en Afghanistan?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Code du travail : le dernier round

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Fou ou terroriste?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections générales en Angola : derniers meetings avant le scrutin de mercredi

En savoir plus

Theresa May veut remettre de l'ordre dans son gouvernement

© POOL/AFP/Archives | La Première ministre britannique Theresa May à Londres, le 11 juillet 2017

LONDRES (AFP) - 

La Première ministre britannique Theresa May va appeler les membres de son gouvernement à rester "concentrés" sur leurs tâches, a déclaré lundi son porte-parole, après des fuites dans la presse donnant l'image d'un exécutif rongé par les divisions, notamment sur le Brexit.

La dirigeante conservatrice a vu son autorité considérablement affaiblie après son revers aux législatives du 8 juin, où elle a perdu sa majorité absolue au Parlement, et les journaux britanniques chroniquent depuis quasi quotidiennement les dissensions au sein de son gouvernement.

Les ministres "doivent discuter en privé de la politique du gouvernement et la Première ministre le rappellera demain (mardi, ndlr) à ses collègues lors du conseil des ministres", a dit lundi le porte-parole de Mme May.

"Elle en appellera simplement à leur sens des responsabilités, en soulignant que les ministres du gouvernement doivent se concentrer sur la poursuite de leur travail", a ajouté le porte-parole, alors qu'a débuté lundi à Bruxelles un nouveau cycle de négociations sur la sortie de l'UE.

Ces derniers jours, la presse britannique a encore longuement relayé la guerre que se livreraient une poignée de ministres visant la succession de Theresa May, ainsi que des critiques visant le ministre des Finances, Philip Hammond.

Dimanche, ce dernier a mis ces "interférences" sur le dos de membres du gouvernement ne partageant pas sa vision, plus "douce", du Brexit.

"Je pense que sur de nombreux sujets, il serait utile que mes collègues - nous tous - nous concentrions sur le travail à faire", a-t-il exhorté, sur la BBC.

La riposte s'étalait lundi en une du quotidien conservateur The Daily Telegraph, qui citait, sous couvert d'anonymat, un membre du gouvernement accusant M. Hammond de vouloir faire "échouer" le Brexit.

© 2017 AFP