Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

8ème Jeux de la Francophonie: quelque 4000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

50 Cent, rencontre avec un rappeur hors norme

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le bistrot, une tradition française qui se perd

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mépris de Donald Trump envers l'État de droit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE poursuit sa politique monétaire accommodante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron : la fin de l'état de grâce ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Football : la Coupe d'Afrique des nations fait sa révolution

En savoir plus

Tour de France: Bardet déplore les huées contre Froome

© AFP | Le maillot jaune Christopher Froome et le Français Romain Bardet (d) lors de la 15e étape du Tour de France, le 16 juillet entre Laissac-Severac l'Eglise et Le Puy-en-Velay.

LE PUY-EN-VELAY (AFP) - 

Romain Bardet a déploré lundi les quelques huées qui ont accompagné dimanche le porteur du maillot jaune, le Britannique Chris Froome, dans la 15e étape empruntant les routes d'Auvergne jusqu'au Puy-en-Velay.

L'Auvergnat, troisième du classement général, s'est félicité du soutien du public qui lui était acquis en le comparant au stade des joueurs de rugby de Clermont.

"C'était super d'être supporté comme jamais, j'avais l'impression d'être sur le stade Marcel Michelin sur 189 kilomètres", a réagi le natif de Brioude (Haute-Loire).

"C'était grand à vivre même s'il y a un petit bémol à ça. J'ai ouï dire que Froome s'était fait invectiver parfois. J'en suis vraiment désolé, c'est un champion que l'on doit respecter, que je respecte en tant qu'adversaire, qui ne mérite pas ce traitement".

Après l'arrivée, dimanche, Froome s'était gardé de polémiquer.

"C'était une étape dans le pays de Romain Bardet, on pouvait donc s'attendre à ce que la foule soit derrière lui. L'accueil sur les routes de France a été super cette année, étant donné aussi que les coureurs français ont animé la course", avait réagi le Britannique.

© 2017 AFP