Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Israël : Tzipi Livni appelle à un gel de la colonisation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Rachat de Fox par Disney : la souris croque le renard pour 66 mds de dollars

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie : la performance de Vladimir Poutine scrutée dans les médias

En savoir plus

LE DÉBAT

Russie : Vladimir président, Poutine candidat

En savoir plus

POLITIQUE

Les Républicains : Les travaux d’Hercule de Laurent Wauquiez

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Kev Adams, dans la peau d’un snowboarder surdoué

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Essebsi : "Avec Jerusalem, les États-Unis ont réduit les chances d’une solution négociée"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : la frontière irlandaise, casse-tête du Brexit

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La réunion de l'OMC accouche de... rien

En savoir plus

Amériques

L'ancienne star du football américain O.J. Simpson obtient sa remise en liberté après 9 ans de prison

© Jason Bean, AFP | O.J. Simpson lors de son audition devant la commission des libérations conditionnelles de Carson City, le 20 juillet 2017.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/07/2017

Après neuf années passées derrière les barreaux pour sa participation à un vol à main armée, l'ancienne gloire du football américain O.J. Simpson va être libéré en octobre prochain.

L'ancienne star du football américain O.J. Simpson, condamné à 33 ans de prison pour vol à main armée, va retrouver la liberté. Il a obtenu jeudi 20 juillet une libération conditionnelle après neuf années passées derrière les barreaux.

Âgé de 70 ans, l'ancien joueur des Buffalo Bills sortira de la prison de Lovelock, dans le Nevada, en octobre prochain. Il a témoigné par visioconférence, au bord des larmes, devant la commission des libérations conditionnelles de Carson City. "J'ai fait mon temps", a plaidé O.J. Simpson. "Si j'avais fait preuve d'un meilleur jugement à l'époque, rien de tout cela ne serait arrivé", a-t-il poursuivi à propos du vol à main armée de deux marchands de souvenirs sportifs, en septembre 2007, pour lequel il a été condamné en octobre 2008 à une peine allant de 9 à 33 ans d'incarcération. Les quatre membres de la commission des libertés ont décidé à l'unanimité de le remettre en liberté. L'ancien joueur s'est alors levé et applaudi.

Avant d'être condamné pour vol, agression et enlèvement pour une tentative de vol dans un hôtel de Las Vegas de ses propres souvenirs de sa carrière de joueur, O.J. Simpson avait déjà été l’acteur d’une saga judiciaire. Il avait été acquitté en 1995 du double meurtre de son ex-femme et de l'un de ses amis au terme d'un procès qui avait passionné l'Amérique. Cette décision avait provoqué une vague d'indignation aux relents de racisme, car l'ex-joueur est noir et les deux victimes étaient blanches. En 1997, au civil, un jury l’avait déclaré responsable des deux meurtres et l’avait condamné à payer 33,5 millions de dollars aux familles des victimes.

Les explications de notre correspondant

Si son emprisonnement a écarté l'ex-joueur du feu des projecteurs, la fascination qu'il suscite reste bien vivace. La série de presque huit heures qui lui a été consacrée, "O.J.: Made in America", a reçu en février l'Oscar du meilleur documentaire.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 20/07/2017

COMMENTAIRE(S)