Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Azzedine Alaïa, disparition d'un géant

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : avec Trump, la fin du rêve américain pour les musulmans ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Au Zimbabwe, "la tâche peu enviable de Mnangagwa"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le "vendredi noir" débarque en France

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dix viols par jour au travail : on fait quoi ?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : "je ne suis pas à vendre"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Morgan Tsvangirai met en garde contre une extension du système Mugabe

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants esclaves en Libye : l'Europe coupable ?

En savoir plus

POLITIQUE

Emmanuel Macron face aux maires : jacobin ou girondin?

En savoir plus

Economie

Youtube commence à rediriger les recherches sur l'EI vers des vidéos de contre-propagande

© Ethan Miller, AFP

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 21/07/2017

Youtube a commencé à déployer une nouvelle solution pour lutter contre la propagande jihadiste en redirigeant les internautes qui recherchent certains contenus radicaux vers des vidéos dénonçant l'idéologie de l'organisation État islamique.

Propagande vs. contre-propagande. Youtube, la plateforme vidéo de Google, a ouvert un nouveau front pour lutter contre les contenus faisant l'apologie du mouvement terroriste de l'organisation État islamique (EI). Ils ont commencé à mettre en place, jeudi 20 juillet, un système qui redirige les internautes qui veulent consulter des contenus jihadistes sur Youtube vers des playlists de vidéos censées démonter l'idéologie de l'organisation EI.

Les utilisateurs qui taperaient certains mot-clefs associés au terrorisme dans la barre de recherche du site verront dorénavant s'afficher une liste de contenus spécifiquement sélectionnés par un groupe au sein de Google dédié à la lutte contre les vidéos d'apologie du terrorisme. Les termes qui déclenchent cette redirection comprennent des expressions comme "Fatwa pour la Syrie" ou "itinéraire vers la Syrie".

Cette compilation de contre-propagande contient des témoignages d'anciens membres de l'organisation EI qui regrettent leur expérience, la vidéo d'une vieille femme musulmane qui interpelle des militants jihadistes pour dénoncer leurs "fausses croyances" ou encore des prêches d'imams qui critiquent l'extrémisme religieux.

Redirect Method

Cette initiative provient des laboratoires de Jigsaw, un groupe de recherche de Google qui lutte contre le radicalisme. Le programme, baptisé "The Redirect Method" a été élaboré après avoir rélisé une série d'entretiens avec d'anciens militants jihadistes, des ONG et des chercheurs spécialisés dans ce domaine. Conclusion : les contenus créés par des utilisateurs lambda sont plus efficaces que ceux mis au point par des institutions identifiées (comme l'ONU, les États), trop rapidement pris pour de la propagande.

À lire sur Mashable.france24.com : Comment Google utilise la publicité ciblée pour contrer la propagande de l'EI

Jigsaw avait testé la "Redirect Method" pendant près de huit semaines auprès de 321 000 internautes avant d'être déployée à plus grande échelle. Pour l'instant, le système de redirection ne concerne que des mots-clefs et vidéos en arabe et anglais. Youtube espère pouvoir étendre le champs de sa méthode à d'autres langues dans un futur proche.

La plateforme veut aussi utiliser à l'avenir des algorithmes intelligents qui permettraient d'enrichir automatiquement le dictionnaire de termes qui déclenchent la redirection vers les playlists de contre-propagande.

La "Redirect method" est une réponse directe aux critiques que Youtube avait essuyées en mars 2017. Plusieurs marques s'étaient émues de retrouver leurs publicités au début de vidéo pro-jihadistes. Certaines, comme L'Oréal avait affirmé ne plus vouloir dépenser un sou de publicité sur Google tant que le géant de l'Internet ne propose pas une solution satisfaisante au problème des vidéos haineuses sur Youtube.

Première publication : 21/07/2017

  • INTERNET

    Youtube : Le Guardian, McDo ou L’Oréal ne veulent plus voir leur pub sur des vidéos extrémistes

    En savoir plus

  • INTERNET

    Contenus haineux : les géants du Net signent un code de bonne conduite avec l'UE

    En savoir plus

  • KENYA

    Google refuse de faire disparaître une vidéo pro-gay de YouTube au Kenya

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)