Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : coup d'envoi de la réforme de l'assurance-chômage

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une femme "moderne" ne peut pas être victime de violences conjugales"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'argent, tabou des députés"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Climat : faut-il encore rappeler l'urgence de la situation?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Léonard She Okitundu : "La RDC n'exclut pas des mesures de rétorsion contre l'UE"

En savoir plus

LE DÉBAT

"One Planet Summit" : sans les États-Unis, qui va payer pour le climat ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "La droite devrait prendre le temps de la réflexion"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "Chirac est à l'origine de la prise de conscience" sur l'environnement

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : Baiji, ancienne vitrine industrielle, peine à retrouver sa splendeur d'antan

En savoir plus

SPORT

Tour de France : quatrième sacre pour Froome, Groenewegen vainqueur sur les Champs

© Jeff Pachoud, AFP | Chris Froome (Sky Team) a remporté, dimanche, son quatrième Tour de France.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 24/07/2017

Le Britannique Chris Froome, vainqueur de son quatrième Tour de France, entre un peu plus dans l'histoire de la Grande Boucle. Sur les Champs-Élysées, où il a ramené le maillot jaune, Groenewegen l'a pour sa part emporté au sprint.

Et de quatre pour Chris Froome ! Comme très largement pressenti la veille, au soir du contre-la-montre de Marseille, le leader britannique de la Sky Team n'a pas été inquiété au terme de la 21e et dernière étape du Tour de France 2017. Le double-tenant du titre s'est donc adjugé un troisième succès de rang sur la Grande Boucle, une épreuve qu'il a une nouvelle fois dominé de la tête et des épaules. Le Colombien Rigoberto Uran (Cannondale) et le Français Romain Bardet (AG2R) complètent le podium.

À défaut d'écraser la course sur une "opération panache", Froome s'est cette fois contenté de maîtriser tous ses adversaires et de construire sa victoire en grappillant les secondes au quotidien, pour terminer avec 54 secondes d'avance sur Uran. L'histoire se souviendra tout de même que, pour la première fois depuis plus de dix ans, le maillot jaune a rallié Paris sans avoir accroché une victoire d'étape ; une première depuis Oscar Pereiro, lauréat en 2006. Avant lui, seuls Greg Lemond (1990), Lucien Aimar (1966), Gastone Nencini (1960), Roger Walkowiak (1956) et Firmin Lambot (1922) avaient connu pareil destin.

La surprise Groenewegen

Comme à l'habitude, ce 104e Tour de France s'est conclu sur la célèbre avenue des Champs-Élysées, et c'est au sprint que le Néerlandais Dylan Groenewegen (Lotto-Jumbo) est allé chercher son tout premier succès sur la Grande Boucle.

En matière de sprint, il partagera toutefois les honneurs avec un autre spécialiste de la discipline, l'Australien Michael Matthews, qui a lui ramené le maillot vert du classement par points de ce Tour de France 2017. La tunique blanche dévolue au meilleur jeune de cette Grande Boucle, elle, restera dans l'armoire à trophée de la famille Yates, puisqu'après Adam en 2016, c'est Simon, son frère jumeau, qui en a hérité.

Et difficile également de ne pas évoquer Warren Barguil (Team Sunweb) à l'heure de dresser le bilan de ce Tour 2017. Brillant dixième du classement général, double-vainqueur d'étape dans la montagne, le Breton a réussi à ramener à Paris le prestigieux maillot à pois rouges du meilleur grimpeur.

Première publication : 23/07/2017

  • CYCLISME

    Tour de France : à Marseille, Bodnar s'impose, Froome triomphe et Bardet explose

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour de France : Barguil dompte l'Izoard, Froome file vers la victoire

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour de France : Roglic triomphe à Serre-Chevalier, Froome pas inquiété

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)