Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

Plongeon: la championne chinoise He Zi prend sa retraite à 26 ans

© AFP/Archives | La championne olympique chinoise de plongeon He Zi (d) reçoit une demande en mariage du nageur chinois Qin Kai, le 14 août 2016 aux Jeux Olympiques de Rio

PÉKIN (AFP) - 

L'ex-championne olympique chinoise de plongeon He Zi, qui avait fait l'objet d'une médiatique demande en mariage de son fiancé lors des JO de Rio 2016, a annoncé qu'elle prenait sa retraite à 26 ans.

Elle a justifié sa décision par le fait qu'elle deviendra mère cette année et par une blessure tenace à un pied.

He Zi était médaillée d'or au plongeon synchronisé à 3 m aux jeux Olympiques de Londres en 2012.

Aux JO de Rio 2016, elle n'avait terminée que deuxième au plongeon individuel à 3 m. Mais elle avait obtenu une notoriété mondiale lorsqu'à sa descente du podium, son coéquipier en équipe de Chine Qin Kai s'était présenté devant elle pour la demander en mariage avec une bague dans un écrin de velours. Hagarde, la jeune femme avait fini par verser une petite larme et accepter la proposition.

"Cette année, je deviens épouse et mère. Avec Qin Kai, nous sommes très impatients d'accueillir notre bébé", a-t-elle indiqué mardi sur le réseau social chinois Weibo.

Elle justifie également sa retraite précoce par une blessure à un pied, qui se n'est pas résorbée malgré une pause de 11 mois depuis les Jeux de Rio, explique-t-elle.

"La blessure revient même quand je ne fais que marcher. Comment pourrais-je continuer à supporter de gros entraînements de plongeon chaque jour ?", s'interroge-t-elle.

"Je me suis battue pour ma carrière de plongeuse pendant 20 ans. A présent, je dois me battre pour ma petite famille."

© 2017 AFP