Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

Amériques

Trump limoge le secrétaire général de la Maison Blanche Reince Priebus

© AFP | C'est sur Twitter que Donald Trump a annoncé le changement de secrétaire général de la Maison Blanche, vendredi 28 juillet 2017.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/07/2017

Donald Trump a annoncé vendredi sur Twitter qu'il avait nommé l'actuel secrétaire à la Sécurité intérieure, John Kelly, au poste de secrétaire général de la Maison Blanche, en remplacement de Reince Priebus.

Le président américain Donald Trump a limogé vendredi 28 juillet le secrétaire général de la Maison Blanche, Reince Priebus, et nommé à sa place le ministre de la Sécurité intérieure, le général John Kelly.

"J'ai le plaisir de vous informer que je viens de nommer le général/ministre John Kelly comme secrétaire général de la Maison Blanche", a annoncé Donald Trump sur Twitter.

"Je remercie Reince Priebus pour son service (...) Je suis fier de lui", a-t-il ajouté dans un tweet distinct.

Le départ de Reince Priebus intervient au terme d'un extraordinaire déballage des querelles intestines qui déchirent la Maison Blanche depuis la nomination du nouveau directeur de la communication, Anthony Scaramucci, le 21 juillet.

Reince Priebus, 45 ans, est un cacique du parti républicain qui n'a jamais fait partie du cercle rapproché de Donald Trump. Sa position était devenue intenable depuis les attaques publiques très violentes d'Anthony Scaramucci contre lui et la démission du parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, considéré comme son allié dans l'équipe présidentielle.

"Un président a le droit de remettre les compteurs à zéro (...) et je pense que la Maison Blanche en a besoin", a dit Reince Priebus sur la chaîne CNN pour expliquer ce qu'il a présenté comme une démission en accord avec le président Trump.

"Je suis honoré"

Le nouveau secrétaire général de la Maison Blanche, John Kelly, prend les rênes d'une Maison Blanche qui prend l'eau de toute part, obsédée par les "fuites" à la presse et minée par l'affaire des liens avec la Russie.

"J'ai eu la chance de servir mon pays pendant plus de 45 ans, d'abord comme Marine, puis comme ministre de la Sécurité intérieure", a écrit le nouveau titulaire du poste  dans un communiqué. "Je suis honoré d'avoir été prié de servir comme secrétaire général du président des États-Unis."

Avec AFP et Reuters

Première publication : 28/07/2017

  • ÉTATS-UNIS

    Sean Spicer : à quoi sert le porte-parole serial gaffeur de la Maison Blanche ?

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Trump Jr. et la Russie : la réunion à huit qui fait scandale

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Polémique autour d'une discussion supplémentaire entre Trump et Poutine au G20

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)