Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guillaume Soro : "Je vais réfléchir" à une candidature à la présidentielle de 2020

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : L'opposition dénonce une fraude électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brésil : le "docteur Popotin" arrêté

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde : Les bleus champions du monde : une fierté française retrouvée

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Football : l'excellence de la formation française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Cassel, l’homme aux mille visages

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

En savoir plus

REPORTERS

Maracaibo, miroir de tous les maux du Venezuela

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 02/08/2017

"La croissance verte peut-elle sauver la planète?"

© France 24

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 2 août, une très mauvaise nouvelle pour l’environnement, le retour des touristes chinois en France, le report des vacances des députés. Et des nouvelles de la célébrissime panda Huan Huan.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de cette revue de presse française, une mauvaise nouvelle pour notre planète. Ce mercredi 2 août, l’humanité a consommé tout ce que la Terre pouvait lui offrir pour cette année.
 
«Le temps que vous lisiez ce titre…», annonce Libération, 1 million de kilos de de dioxyde de carbone, le C02, ont été émis dans l’atmosphère, 41 200 kilos de nourriture ont été jetés, 10 000 kilos de viande de bœuf ont été consommés, 4900 kilos de poissons ont été pêchés -  des chiffres vertigineux, que Libé s’est procurés auprès de l’ONG Global Footprint Network. Cette organisation américaine, qui se consacre à la défense de l’environnement, calcule chaque année le «jour du dépassement», le jour à partir duquel l’humanité a affectivement consommé autant de ressources naturelles que ce que la planète est en mesure de renouveler en un an – la date à partir de laquelle nous commençons à vivre à crédit. La mauvaise nouvelle, c’est que cette date intervient  de plus en plus tôt, selon cette ONG, qui affirme que ce «jour du dépassement» arrivait le 3 août l’année dernière, le 4 août l’année précédente et seulement le 21 décembre, en 1971, par exemple. «En 2017, 1,7 planète serait donc nécessaire pour assouvir les besoins humains, il en faudrait l’équivalent de deux en 2050, si nous continuons sur cette lancée», alerte Libération, en rappelant les coûts écologiques de la surconsommation: le changement climatique, la perte de biodiversité, la sécheresse, la déforestation.
 
Ces dégâts écologiques pourraient être évités en changeant les modes de production et de consommation - c’est en tout cas ce que soutient l’économiste Patricia Crifo dans Libération, où elle affirme que la croissance verte peut résoudre à la fois la situation écologique et la crise économique, et créer des emplois. Mais qu’est-ce que la croissance verte, me demanderez-vous? Une façon de produire dont le but est de «transformer la contrainte écologique en opportunité», selon cette économiste – autrement dit, développer des activités économiques respectueuses de l'environnement, ce qui peut concerner des secteurs traditionnels comme de nouveaux secteurs. Rien à voir, donc, avec le concept très en vogue de décroissance, dont Patricia Crifo soutient qu’il n’est pas en mesure de résoudre le problème de l’augmentation de la population, ni celui de la pauvreté.
 
Bonne nouvelle, en revanche, pour le tourisme hexagonal: le grand retour des Chinois en France. D’après le Figaro, les hôteliers et les commerçants se frottent les mains de voir revenir une clientèle qui dépense en moyenne 200 euros par jour, dont plus d’un tiers est consacré au shopping, après une année 2016 difficile – à cause des attentats, mais aussi des agressions de touristes asiatiques, qui ont largement été reprises sur les réseaux sociaux chinois.
 
Eux, patienteront encore un peu avant de pouvoir se promener les mains dans les poches et le nez au vent. Les députés français vont devoir attendre le 9 août pour partir en vacances – info du Parisien, qui rapporte que faute d’accord sur une disposition de la loi sur la moralisation de la vie politique, les députés se retrouveront la semaine prochaine pour voter, alors qu’ils devaient en finir demain. Même s’ils auront tout de même le temps de souffler, puisque la rentrée parlementaire ne se fera que fin septembre, pas mal d’élus grincent des dents, comme ce député républicain: «on bosse 70/80 heures par semaine, quand on veut bien faire son boulot, il faut être en forme et on fait subir à sa famille pas mal de contrecoups».
 
La loi sur la moralisation de la vie politique qui prévoit l’interdiction, pour les parlementaires, d’embaucher un membre de leur famille. La pratique, qui a valu bien des déboires à François Fillon, pourrait aussi entraver la candidature au Conseil constitutionnel du sénateur Modem Michel Mercier, d’après l’Obs, qui relaie les révélations du Canard Enchaîné sur les «détails cocasses» du contrat de sa fille, employée à mi-temps entre 2012 et 2014 pour 2000 euros bruts mensuels. Selon l’hebdo satirique, le contrat en question stipulait que la fille de Michel Mercier n’exerçait aucune autre activité professionnelle, alors que son CV indique le contraire. Le Canard Enchaîné, repris par l’Obs, toujours, qui affirme également que le siège du parti socialiste depuis 1980, rue de Solférino, à Paris, va être mis en vente à cause du trou dans les recettes créé par ses derniers résultats électoraux calamiteux.
 
Des nouvelles, pour terminer, de Huan Huan, la célèbre panda femelle du zoo de Beauval. Vous saviez évidemment que la star prêtée depuis 2012 par la Chine était enceinte. Figurez-vous qu’elle attend non pas un mais deux bébés - c’est ce qu’aurait révélé l’échographie pratiquée hier, d’après le Parisien, décidément sur la brèche. Le journal précise qu’il s’agit de faux jumeaux, dont la naissance est prévue pour la fin de la semaine, vendredi ou samedi. On ne manquera pas, bien sûr, de vous tenir informés.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française(du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale(du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/07/2018 REVUE-DE-PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

À la Une de la presse vendredi, l’Élysée plus que jamais "dans la tourmente" avec l'affaire Alexandre Benalla, dans toute la presse française. Ce proche du président incarnerait...

En savoir plus

20/07/2018 Sandrine GOMES

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

Dans la presse ce vendredi 20 juillet, de nombreuses voix s'élèvent en Israël pour dénoncer le coup dur porté aux droits des minorités après le vote de la nouvelle loi...

En savoir plus

19/07/2018 Florent RODO

"Ortega Basta"

Au menu de cette revue de presse du 19 juillet, les violences qui se poursuivent au Nicaragua, la polémique qui touche un collaborateur d'Emmanuel Macron, les récits d'agressions...

En savoir plus

18/07/2018 Sandrine GOMES

"Donald Troll"

Au cœur des débats dans la presse ce mercredi 18 juillet, les futures relations post-Brexit avec l'UE qui continuent de diviser le camp conservateur britannique de plus en plus...

En savoir plus

18/07/2018 Sandrine GOMES

Après la victoire des Bleus, "comment entretenir la flamme ?"

À la une ce mercredi 18 juillet, la presse française s'interroge : "Comment entretenir la flamme" après la victoire au mondial de Russie, tandis que le gouvernement est au pied...

En savoir plus