Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Andrej Plenkovic : "Je ne pense pas qu’il y ait une menace d’éclatement des États au sein de l’UE"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Glyphosate : l’herbicide de la discorde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, un nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel : la parole se libère sur la toile

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

Asie - pacifique

Le projet déjoué d'attentat contre un avion en Australie "inspiré et dirigé par l'EI"

© Peter Parks, AFP | Le commissaire adjoint de la police fédérale australienne en charge de la sécurité nationale, Michael Phelan, le 4 août 2017.

Vidéo par Ethan HAJJI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/08/2017

La police australienne a indiqué vendredi que deux hommes interpellés le week-end dernier dans la région de Sydney, ont été inculpés pour des faits de terrorisme, dont un projet d'attentat "inspiré et dirigé par l'État islamique" contre un avion.

Selon la police australienne, deux des quatre hommes interpellés le week-end dernier dans la région de Sydney ont été inculpés pour des faits de terrorisme, dont un projet d'attentat "inspiré et dirigé par l'[organisation] État islamique" contre un avion de la compagnie émiratie Etihad Airways.

Le commissaire adjoint de la police fédérale en charge de la sécurité nationale, Michael Phelan, a affirmé vendredi 4 août lors d'une conférence de presse, que les deux hommes avaient été aidés à distance par des membres de l'organisation État islamique (EI) en Syrie.

L’un des deux suspects avait pris contact en avril dernier avec son frère, commandant de l'organisation jihadiste en Syrie.

Selon Michael Phelan, des explosifs leur ont été envoyés par avion-cargo depuis la Turquie et la bombe artisanale, "totalement opérationnelle", a été fabriquée grâce à l'assistance de ce commandant.

Cet engin explosif improvisé, maquillé en hachoir à viande, devait être placé à bord d'un vol de la compagnie d'Abou Dhabi, Etihad Airways, au départ de Sydney.

Les deux suspects risquent une peine de réclusion à perpétuité. La justice a rejeté leur demande de libération sous caution vendredi. Leur prochaine comparution a été fixée au 14 novembre.

Avec AFP

Première publication : 04/08/2017

  • AUSTRALIE

    Australie : l'EI revendique une prise d'otage à Melbourne

    En savoir plus

  • DROGUES

    L'Australie annonce la plus grosse saisie de cocaïne de son histoire

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Une voiture fonce dans la foule à Melbourne et fait au moins trois morts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)