Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Plus de 68 millions de personnes chassées de chez elles à-travers le monde, en 2017"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron recadre un édutiant qui l'appelle "Manu"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Inondations en Côte d'Ivoire, au moins 18 morts à Abidjan

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : l'Europe à l'épreuve

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Jean-Marie Le Pen va mieux"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Le parlement européen est dans une démarche d'agression, tous nos droits ont été violés"

En savoir plus

FOCUS

VIH en Chine : la jeunesse particulièrement exposée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ingrid Chauvin et Jimmy Jean-Louis, stars du petit écran

En savoir plus

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

Moyen-Orient

Un comité de soutien pour le journaliste Loup Bureau, détenu en Turquie

© Facebook du comité "Free Loup Turkey" | Le journaliste indépendant Loup Bureau est détenu en Turquie depuis le 26 juillet 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/08/2017

Un comité de soutien a été lancé pour réclamer la libération du journaliste français Loup Bureau détenu depuis la fin juillet en Turquie pour soupçon d'appartenance à une "organisation terroriste armée", suite à un reportage sur les Kurdes syriens.

Plus de 3 000 personnes ont déjà adhéré au comité de soutien "Free Loup Turkey" lancé sur Facebook, lundi 7 août, par les proches de ce journaliste français détenu en Turquie depuis fin juillet pour soupçon d'appartenance à une "organisation terroriste armée".

En outre, une pétition en ligne en faveur de sa libération sur change.org avait récolté plus de 14 000 signatures le 8 août.

Loup Bureau, journaliste indépendant qui a notamment collaboré avec les médias TV5 Monde, Arte et Slate, a été interpellé le 26 juillet à la frontière entre l'Irak et la Turquie, après que des photos le montrant en compagnie de combattants kurdes syriens des YPG (un mouvement considéré comme une organisation terroriste par Ankara), eurent été trouvées en sa possession.

>> À lire : "Loup Bureau n’est pas en centre de rétention, mais en prison"

Selon son avocat, Martin Pradel, il a été mis en examen par un juge qui l'a considéré comme suspect d'appartenance à "une organisation terroriste armée" et ce, malgré ses dénégations, du fait de ce reportage qui avait été réalisé en 2013.

De nombreuses organisations de journalistes et de défense de la liberté de la presse dont la Fédération internationale des journalistes, RSF, les syndicats SNJ, SNJ-CGT et CFDT-Journalistes, ainsi que la chaîne TV5 Monde, ont lancé la semaine dernière des appels à la "libération immédiate" du journaliste.

Avec AFP
 

Première publication : 08/08/2017

  • CAMEROUN

    Au Cameroun, le journaliste de RFI Ahmed Abba emprisonné depuis deux ans

    En savoir plus

  • LIBERTÉ DE LA PRESSE

    Turquie : liberté provisoire pour sept collaborateurs du journal Cumhuriyet

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Turquie : libre, le photojournaliste Mathias Depardon est rentré en France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)