Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Amazon accusé de pratiques déloyales en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Journée internationale des migrants : solidarité des montagnards des Alpes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Journée internationale des migrants : une base de données ADN pour répertorier les morts

En savoir plus

LE DÉBAT

Journée mondiale des migrants, des politiques en Europe de plus en plus hostiles

En savoir plus

LE DÉBAT

Journée mondiale des migrants, des politiques en Europe de plus en plus hostiles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Samy Gemayel : "Au Liban, le Hezbollah dicte au gouvernement sa politique étrangère"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Lulendo, maître des rythmes de la forêt

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Allemagne : l'apprentissage de la langue, clé de l'intégration

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Panne et pagaille à l'aéroport d'Atlanta

En savoir plus

Afrique

Présidentielle au Kenya : le sortant Kenyatta proclamé vainqueur face à Odinga

© AFP | Des partisans de Kenyatta fêtent la réelection du président sortant à Nairobi, le 11 août 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/08/2017

Uhuru Kenyatta a été proclamé vendredi vainqueur de l'élection présidentielle organisée mardi au Kenya. Le président sortant a obtenu 54,27 % des voix contre 44,74 % pour son rival Odinga, d'après la commission électorale kényane.

La commission électorale a proclamé vendredi 11 août le président sortant, Uhuru Kenyatta, vainqueur de l'élection présidentielle organisée mardi au Kenya.

Il a obtenu, d'après les résultats définitfs, 54,27 % des suffrages exprimés, contre 44,74 % pour le chef de l'opposition, Raila Odinga.

"Nous sommes amis, pas ennemis", a t-il tweeté à l’adresse de ses opposants, affirmant tendre la main à ses anciens adversaires.

Raila Odinga avait contesté par avance la validité des résultats officiels du scrutin, affirmant que les chiffres avancés par les autorités étaient faux. Il n'a pas fourni de preuve à l'appui de ses allégations. L'opposition avait demandé l'accès aux serveurs informatiques de la commission électorale.

Uhuru Kenyatta, réélu pour un second mandat à la tête de l'économie la plus dynamique d'Afrique de l'Est, est avant tout l'héritier du père fondateur de la nation et le représentant des élites du pays. La victoire du chef de file de l'ethnie kikuyu est éclatante alors que les sondages prédisaient un duel serré.

Portrait de Kenyatta, président sortant réélu au Kenya

Des scènes de violence ont cependant éclaté dans des fiefs de l'opposition, dès l'annonce de la réélection d'Uhuru Kenyatta, ont constaté des journalistes de l'AFP. Des émeutes, accompagnées de scènes de pillage, ont été observées dans le bidonville de Kibera à Nairobi. Dans la ville de Kisumu (ouest), la police a tiré des coups de feu pour tenter de disperser des manifestants.

Avec AFP
 

Première publication : 11/08/2017

  • KENYA

    Au Kenya, l’opposition exige que son candidat soit proclamé vainqueur

    En savoir plus

  • KENYA

    Kenya : pas de fraude électorale lors de la présidentielle, mais une tentative déjouée

    En savoir plus

  • KENYA

    Violences meurtrières au Kenya en marge de la présidentielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)