Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

En savoir plus

Binckbank Tour: l'étape pour Wellens, Dumoulin prend le général avant l'arrivée

© BELGA/AFP | Tim Wellens (Lotto) vainqueur de la 6e étape du BinckBank Tour à Houffalize, en Belgique, le 12 août 2017

BRUXELLES (AFP) - 

Le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal) a remporté samedi la 6e étape du BinckBank Tour, courue entre Riemst et Houffalize dans l'Ardenne belge (203,7 km), alors que son compagnon d'échappée Tom Dumoulin (Sunweb) a pris la tête du classement général à la veille de l'arrivée.

Le coureur néerlandais, vainqueur du Tour d'Italie cette année, devance désormais de quatre secondes Wellens -- vainqueur de cette épreuve en 2014 et 2015 --, et en possède 46 sur le troisième, le Belge Greg Van Avermaet (BMC).

Samedi, le parcours escarpé a été rendu plus tendu par la pluie et le vent, ce qui a largement rebattu les cartes: le Néerlandais Lars Boom, qui avait pris la tête du classement général, a terminé beaucoup trop loin pour maintenir sa place dans les dix premiers.

Celui-ci s'était vu infliger une amende relativement modeste de 1 000 francs suisses (880 euros) pour avoir fait un bras d'honneur lors de son arrivée victorieuse vendredi, avant de présenter ses excuses sur Twitter pour un "geste grossier".

Parti en solitaire à plus d'une vingtaine de kilomètres de l'arrivée, Wellens a finalement été rejoint par Dumoulin, les deux hommes se disputant ensuite la victoire d'étape au sprint, une quinzaine de secondes devant un deuxième groupe.

Dimanche, les coureurs évolueront entre Essen et Grammont pour une dernière étape longue de 191,3 km.

bur-ah-dmk-ama/mca

© 2017 AFP