Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

En savoir plus

Mondial-2026: le président de la CAF appelle à soutenir la candidature du Maroc

© AFP/Archives | Le président CAF Ahmad Ahmad s'exprimant devant le Symposium de la Confédération à Skhirat, en balieue de Rabat, le 18 juillet 2017

RABAT (AFP) - 

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad, a appelé samedi les pays africains à soutenir la candidature du Maroc à l'organisation de la Coupe du monde 2026.

Dans un communiqué diffusé sur le site de la CAF, Ahmad Ahmad a appelé les fédérations africaines à "unir leur efforts pour un soutien franc et massif" à la candidature marocaine, se disant "prêt à initier un rassemblement des forces vives du football africain pour convaincre la communauté mondiale, du bien fondé et de l?opportunité de cette candidature africaine reposant sur de réelles capacités organisationnelles".

Ce n'est pas la première fois que le successeur d'Issa Hayatou apporte publiquement son soutien au Maroc pour l'organisation du Mondial.

A peine élu, en mars dernier, il s'était déjà dit "convaincu" que le Maroc pourrait organiser le Mondial-2026, lors d'une visite dans le pays.

Le ministre marocain de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami, a déclaré samedi à l'agence officielle MAP que le retour début 2017 du Maroc au sein de l'Union africaine et les "relations du pays" sont "autant de facteurs favorisant la mobilisation du soutien et des votes en faveur du royaume en 2018".

La fédération marocaine de football avait annoncé vendredi repartir pour une cinquième campagne de candidature à l'organisation du Mondial de football, pour l'édition 2026, après celles de 1994, 1998, 2006 et 2010.

S'il peut compter sur le soutien attendu de ses voisins africains, le royaume devra se défaire d'un concurrent de taille: le trio Etats-Unis/Canada/Mexique, considéré par les observateurs comme largement favori pour abriter la première Coupe du monde à 48 équipes.

La Fifa, qui a pris note de la déclaration d'intérêt du royaume chérifien, "décidera de retenir ou non l'une des candidatures" à l'organisation de la Coupe du monde 2026, le 13 juin prochain à Moscou, à la veille du match d'ouverture du Mondial-2018 en Russie.

© 2017 AFP