Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

Transfert: le Brésilien Paulinho proche du FC Barcelone

© AFP/Archives | Paulinho sous le maillot du Brésil contre l'Uruguay en qualifications pour le Mondial-2018, le 23 mars 2017 à Montevideo

BARCELONE (AFP) - 

Le milieu international brésilien Paulinho (29 ans), qui évolue en Chine au Guangzhou Evergrande, serait proche de rejoindre le FC Barcelone pour environ 40 millions d'euros, rapportent samedi plusieurs médias espagnols.

"Le transfert du milieu de terrain brésilien est très proche", a rapporté la radio catalane Rac1, citant des sources proches du joueur.

Selon le quotidien barcelonais Sport, le Barça et Guangzhou auraient trouvé un accord autour d'un montant proche de la clause libératoire (40 M EUR) de l'ancien joueur de Tottenham.

Le journal sportif Mundo Deportivo rapporte de son côté que Paulinho prévoirait de se rendre en Catalogne lundi pour s'engager avec le club catalan.

Paulinho, milieu de terrain puissant et travailleur (1,82 m, 71 kg), compte une quarantaine de sélections en équipe du Brésil. Il a d'ailleurs été retenu par le sélectionneur Tite pour les matches contre l'Equateur le 31 août et la Colombie le 5 septembre en éliminatoires pour le Mondial-2018.

Paulinho avait rejoint Guangzhou en 2015 en provenance de Tottenham, à l'époque pour 14 millions d'euros.

Ce recrutement, s'il se confirme, serait le troisième pour le Barça cet été après le retour de l'ailier catalan Gerard Deulofeu et l'arrivée du latéral portugais Nelson Semedo.

Surtout, ce serait le premier renfort enregistré par le Barça depuis le coup de tonnerre du départ de l'attaquant brésilien Neymar, transféré au Paris SG pour un montant record de 222 M EUR la semaine dernière.

Le club catalan a aussi montré des signes d'intérêt pour l'ailier français de Dortmund, Ousmane Dembélé, ou le milieu brésilien Philippe Coutinho (Liverpool), mais se heurte dans ces deux dossiers aux réticences de leurs clubs respectifs.

Si Paulinho est un milieu travailleur et bon dans les deux surfaces, il n'a pas forcément le profil susceptible de remplacer Neymar ou de faire rêver les "socios" (supporters-actionnaires) du club. En outre, son niveau de jeu peut susciter des interrogations après deux années en Chine, dans un championnat jugé moins éprouvant que les compétitions européennes.

Le Barça dispute dimanche son premier match officiel de la saison avec la réception du Real Madrid en match aller de la Supercoupe d'Espagne (22h00).

© 2017 AFP