Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

En savoir plus

Binckbank Tour: nouveau triomphe pour Tom Dumoulin après le Giro

© BELGA/AFP | Le coureur de la Sunweb Tom Dumoulin leader au général du BinckBank Tour à Houffalize, en Belgique, le 12 août 2017

BRUXELLES (AFP) - 

Le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb) a remporté le Binckbank Tour, sa deuxième course à étapes de la saison après le Tour d'Italie, à l'issue de la septième et dernière étape disputée dimanche entre Essen et Grammont (191,3 km) en Belgique.

A 26 ans, ce grand spécialiste du contre-la-montre qui s'est mué en grimpeur ces dernières années, remporte pour la première fois cette épreuve disputée dans le Benelux, après sa 2e place en 2013, quand celle-ci s'appelait encore Eneco Tour.

Cette saison, en plus du Giro, où il s'est imposé non seulement au général mais aussi sur deux étapes, Dumoulin est devenu champion des Pays-Bas du contre-la-montre, pour la troisième fois. Il n'a en revanche pas participé au Tour de France, où il a pourtant déjà enlevé deux étapes, en 2016.

Dimanche en Belgique, le coureur de l'équipe allemande Sunweb a terminé troisième de l'étape gagnée par le Belge Jasper Stuyven (Trek), ne concédant qu'une seconde sur la ligne d'arrivée par rapport au Belge, qui avait attaqué dans les trois derniers kilomètres.

Il a donc largement sécurisé son maillot vert de leader acquis la veille sur les routes ardennaises, 17 secondes devant le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal), et 46 devant le vainqueur du jour, qui complète le podium.

© 2017 AFP