Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Florian Philippot quitte le Front National: Marine Le pen fragilisée ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maria Callas par Maria Callas

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : la haine des extrémistes bouddhistes envers les Rohingyas

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vertige catalan"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Malgré les protestations, le Ceta entre en vigueur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emmanuel Macron face à la rue, acte 2"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Mexique : la capitale frappée par un séisme meurtrier

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Nous voulons organiser le référendum au Kurdistan irakien de manière pacifique"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : 1 mort, 25 blessés dans les manifestations

En savoir plus

EUROPE

La mystérieuse disparition d'une journaliste suédoise dans un sous-marin danois

© Peter Thompson, AFP | La journaliste suédoise Kim Wall avec l'inventeur danois Peter Madsen à bord du sous-marin, le 10 août 2017, dans le port de Copenhague.

Texte par Louise NORDSTROM

Dernière modification : 14/08/2017

La police danoise enquête sur la disparition d'une journaliste suédoise. La jeune femme a été vue pour la dernière fois alors qu'elle réalisait un reportage sur l'inventeur d'un sous-marin artisanal. Elle est portée disparue depuis le 10 août.

Une mystérieuse disparition fait la une de tous les journaux scandinaves. Celle d’une journaliste suédoise de 30 ans, Kim Wall. La jeune femme réalisait un reportage sur l’inventeur danois Peter Madsen, propriétaire de l'UC3 Nautilus, le plus grand sous-marin construit par des particuliers à l'époque de son lancement en 2008.

C’est le fiancé de Kim Wall qui a alerté les autorités, jeudi 10 août, ne voyant pas revenir son amie. La défense danoise s’est mise à la recherche du sous-marin, qui navigait dans le détroit de l'Öresund, entre le Danemark et la Suède. Il a finalement été localisé le lendemain dans la baie de Køge, à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale danoise.

Le point rouge indique le détroit de l'Öresund entre le Danemark et la Suède. © Google maps

Un dernier au revoir

À l'arrivée des secours, Peter Madsen a fait de grands signes depuis la tourelle du sous-marin, selon Kristian Isbak, qui a participé à l’opération de sauvetage. "Il est ensuite descendu à l’intérieur du sous-marin. Il y a eu comme un afflux d’air et le sous-marin a commencé à couler", a-t-il raconté à l’agence Associated Press. "Il est ensuite remonté et il est resté sur la tourelle jusqu’à ce que le bateau coule complètement". Peter Madsen a été secouru, juste avant que le sous-marin ne soit englouti par les flots.

Mais de Kim Wall, les sauveteurs n’ont retrouvé aucune trace. Selon la police suédoise, elle n’a pas donné signe de vie depuis jeudi soir. La dernière fois qu’elle a été aperçue, elle lançait un dernier au revoir à ses amis depuis le sous-marin avant de partir avec Peter Madsen.

La journaliste Kim Wall pose dans le sous-marin Nautilus, le 10 août 2017 dans le port de Copenhague
© Anders Valdsted, Scanpix Denmark, AFP

L’inventeur a raconté dans un premier temps aux autorités danoises qu’il a laissé la jeune femme près d’un restaurant sur la pointe de l'île de Refshaleøen, à Copenhague, dans la soirée, vers 22 h 30, et qu’il a continué son voyage seul. Mais il est ensuite revenu sur ses déclarations. La police n’a pas révélé sa nouvelle version, mais a expliqué que des indices montrent que Peter Madsen aurait délibérément coulé le sous-marin.

En détention provisoire

Dans un communiqué, la police a annoncé que Peter Madsen a été arrêté et "accusé d’avoir involontairement tué" Kim Wall. L’homme nie les faits, mais il n’a pas fait appel de sa détention provisoire.

Quant au sous-marin, il a été ramené à la surface et fouillé méticuleusement par les enquêteurs. Mais à l’intérieur, ils n’ont pour l’instant retrouvé aucun élément en lien avec la disparition de la jeune femme. La police danoise estime toutefois que le sous-marin a été délibérément coulé. "Les examens confirment que le naufrage du sous-marin est la conséquence supposée d'un acte délibéré", a-t-elle annoncé lundi 14 août.

Un autre inventeur suédois, Hakan Lans, a ainsi affirmé auprès du journal Expressen qu’il était très facile de couler ce genre de vaisseau : "Il suffit juste de retirer un bouchon. Le sous-marin commence à prendre l’eau et à couler très rapidement. Il n’y a pas besoin de beaucoup d’eau pour qu’il sombre".

Un avis de recherche pour la journaliste Kim Wall

Le Nautilus a navigué pendant 15 heures

Le sous-marin est équipé d’un moteur hybride qui lui permet de se déplacer rapidement et relativement loin, mais il ne possède pas de système d'identification automatique (SIA) permettant à la police d’établir son parcours exact. Les enquêteurs savent seulement que le Nautilus a navigué pendant 15 heures avant que la police danoise ne le localise, sans Kim Wall à son bord.

"Tout est possible. Nous n’écartons pas la possibilité que Kim Wall ait été conduite aussi loin qu'en l’Allemagne [voisine du Danemark] par exemple", a ainsi expliqué Henrik Brix, de la police de Copenhague. "Dans l'hypothèse où nous pensons que son corps pourrait se trouver en Allemagne, nous espérons pouvoir coopérer avec la police du pays. De la même façon, s’il devait être retrouvé en Suède, nous voudrons travailler avec la police suédoise", a-t-il précisé.

Certains médias ont fait le parallèle entre cette mystérieuse disparition et la série TV scandinave "The Bridge", diffusée depuis 2011. Dans celle-ci, la multiplication de crimes ayant lieu autour du pont de l'Øresund, reliant Copenhague au Danemark et Malmö en Suède, amènent les forces de police des deux pays à collaborer.

Première publication : 14/08/2017

  • INDUSTRIE NAVALE

    Fuite de données : les secrets des sous-marins français vendus à l'Inde dévoilés

    En savoir plus

  • DÉFENSE

    Sous-marins australiens : le Français DCNS remporte un contrat de 34 milliards d'euros

    En savoir plus

  • CENTENAIRE 14-18

    Naufrage du Lusitania : coulé en 18 minutes, un siècle de mystères

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)