Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Moïse Katumbi : "C’est un devoir pour moi d’aller sauver le peuple de RDC"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Referendum catalan : Madrid ou Barcelone... qui peut remporter le bras de fer ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Alstom bientôt sous pavillon allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le football américain défie Donald Trump genou à terre

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tchadiens bientôt privés de sol américain

En savoir plus

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Pologne : le gouvernement défie l'UE avec ses réformes de la justice

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand méchant zouk" rend hommage à Patrick Saint-Éloi

En savoir plus

Pistorius quitte brièvement sa cellule pour les obsèques de sa grand-mère

© AFP/Archives | Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a été autorisé mercredi à quitter la prison de Pretoria où il purge une peine de réclusion pour le meurtre de sa petite amie pour assister aux funérailles de sa grand-mère.

JOHANNESBURG (AFP) - 

Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a été autorisé mercredi à quitter la prison de Pretoria où il purge une peine de réclusion pour le meurtre de sa petite amie pour assister aux funérailles de sa grand-mère.

"Il est sorti dans la matinée sous la surveillance de nos personnels et il était de retour à 13h20 à la prison", a déclaré à l'AFP un porte-parole des services pénitentiaires, Singabakho Nxumalo.

Oscar Pistorius a été autorisé à quitter la prison de Atteridgeville à Pretoria pour participer aux obsèques à Johannesburg de sa grand-mère Joyce Bekker qui, selon les médias locaux, est décédée la semaine dernière à l'âge de 93 ans.

Au début du mois, il avait déjà quitté sa cellule pour passer la nuit en observation dans un hôpital de la capitale sud-africaine.

Oscar Pistorius, 30 ans, a été condamné à six ans de prison pour la mort en 2013 de sa petite amie, la top model Reeva Steenkamp.

Le champion a toujours plaidé la méprise, affirmant qu'il était persuadé qu'un cambrioleur s'était introduit dans sa propriété de Pretoria et qu'il avait tiré sous le coup de la panique.

L'athlète était entré dans la légende sportive en s'alignant avec les valides aux 400 mètres des jeux Olympiques de Londres en 2012, une première pour un double amputé.

Il sera éligible à une libération anticipée à partir de juillet 2019, après avoir purgé la moitié de sa peine.

© 2017 AFP