Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

Portugal: 141.000 hectares partis en fumée depuis le début de l'année

© AFP/Archives | Le 10 août 2017, un pompier combat les flammes qui ravagent Pucaria dans la région d'Abrantes

LISBONNE (AFP) - 

Les feux de forêt et de broussailles au Portugal ont ravagé 141.000 hectares de végétation depuis le début de l'année, soit trois fois plus que la moyenne observée au cours de la dernière décennie, selon une estimation provisoire citée mercredi par la protection civile.

Le pays connaît cette année les conditions météo les plus sévères depuis 2005 en termes de sécheresse, chaleur et intensité du vent, a précisé le commandant de l'Autorité nationale de protection civile (ANPC), Rui Esteves, en se basant sur des données de l'Institut de la conservation de la nature et des forêts (ICNF) ainsi que de l'Institut météorologique (IPMA).

Entre début janvier et mi-août, les pompiers ont dû venir à bout d'un peu plus de 10.000 incendies ou départs de feu, contre 7.500 à la même période de l'année dernière.

En 2003, la surface brûlée avait atteint un record historique de près de 426.000 hectares. Mais l'année en cours reste marquée par l'incendie le plus meurtrier de l'histoire du Portugal, qui a fait 64 morts et plus de 250 blessés à la mi-juin près de Pedrogao Grande, dans le centre du pays.

Le Portugal a depuis été frappé par de nouvelles séries d'incendies. La dernière en date a fait 74 blessés, dont six grièvement, depuis mercredi dernier. Parmi ces blessés figuraient 32 pompiers, quatre gendarmes et 13 civils.

Mercredi après-midi, deux incendies majeurs faisaient rage dans les régions de Santarém et Castelo Branco, situées dans le centre du pays, mobilisant à eux seuls près de 700 pompiers, plus de 200 véhicules et une douzaine d'avions ou hélicoptères.

D'après les médias locaux, la situation serait particulièrement alarmante dans la commune de Maçao, dans le district de Santarém, où au moins deux villages étaient menacés par les flammes.

De son côté, la police judiciaire a annoncé mercredi avoir interpellé 61 incendiaires présumés depuis le début de l'année.

© 2017 AFP