Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tchadiens bientôt privés de sol américain

En savoir plus

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ?

En savoir plus

FOCUS

Pologne : le gouvernement défie l'UE avec ses réformes de la justice

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand méchant zouk" rend hommage à Patrick Saint-Éloi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Les marchés prudents après la victoire d'Angela Merkel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le crépuscule d'Angela Merkel"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Sénat résiste à la vague Macron"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Kamel Daoud : "Enfermer la femme, c'est s'emprisonner soi-même"

En savoir plus

Cuivre: BHP investit 2,5 mds USD dans une mine chilienne

© AFP/Archives | Le siège de BHP à Melbourne, le 15 juillet 2011

SANTIAGO DU CHILI (AFP) - 

Encouragé par la hausse des cours du cuivre, le groupe anglo-australien BHP a annoncé jeudi un investissement de 2,46 milliards de dollars dans la mine chilienne Spencer.

Grâce à cette somme, la mine produira à partir de 2021 185.000 tonnes supplémentaires de cuivre et 4.000 tonnes de molybdène par an, a annoncé le premier groupe minier au monde dans un communiqué.

Il a précisé que l'investissement prolongerait la vie de cette mine de 50 ans, avec la création de 5.000 emplois dans l'agrandissement du site.

Cette annonce survient à un moment de redémarrage des cours du cuivre, dont le Chili est le principal producteur, couvrant un tiers de l'offre mondiale.

Depuis le début de l'année le cours du métal rouge a bondi de 18%, stimulé surtout par la reprise de l'économie en Chine, premier acheteur de ce métal.

BHP exploite aussi Escondida, la plus grande mine de cuivre au monde, qui a été en arrêt de travail pendant 44 jours au premier trimestre, la plus longue grève de l'histoire du Chili, ce qui a entraîné des pertes de 740 millions de dollars.

La production de cuivre du groupe a baissé de 16%, à 1.300 tonnes, sur l'année fiscale 2017 (exercice se terminant fin juin), affectée par la chute de 21% de la production à Escondida.

© 2017 AFP