Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Groupe Renault : des résultats record, mais une rémunération en baisse pour son PDG

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nouvel an chinois : une émission de CCTV fait scandale avec un sketch raciste

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Le bitcoin, la monnaie 2.0

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Discours de Ramaphosa: le président sud-africain promet un "fantastique départ"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Abus Sexuels : des ONG dans la tempête

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'après Zuma : Cyril Ramaphosa présente son plan d'action pour le pays

En savoir plus

TECH 24

Corée du Sud : l'innovation en forme olympique

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Infrastructures : les grands travaux de Donald Trump

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Chômage en baisse : la France est-elle sortie de la crise ?

En savoir plus

Asie - pacifique

La jeune prix Nobel de la paix Malala admise à l'université d'Oxford

© Jewel Samad,AFP | Malala lors d'une cérémonie au siège de l'ONU, à New York, le 10 avril 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/08/2017

La jeune prix Nobel pakistanaise, Malala Yousafzai, a fait savoir jeudi sur compte Twitter qu'elle avait été admise à la prestigieuse université d'Oxford. Elle y suivra des cours de philosophie, politique et économie.

Malala Yousafzai s'est dite "ravie". La jeune prix Nobel de la Paix vient d'être admise à l'université d'Oxford. "Tellement ravie d'aller à Oxford ! Bravo à tous les bacheliers (A-Level au Royaume-Uni: NDLR), l'année la plus dure. Meilleurs vœux pour votre vie à venir", a écrit la jeune femme de 20 ans sur son compte Twitter suivi par plus de 776 000 abonnés.

Ce message était associé à une photo de l'acceptation de la prestigieuse université britannique: "Félicitations! Votre place à l'université d'Oxford en philosophie, politique et économie a été confirmée".

Un "goût doux-amer"

Malala était jusqu'à présent scolarisée dans un lycée de Birmingham, la deuxième ville du Royaume-Uni, où elle avait trouvé refuge avec sa famille en 2012 après avoir été très grièvement blessée par les talibans.

Alors âgée de 15 ans, elle avait été touchée par balles à la tête et à l'épaule dans l'attaque contre le bus scolaire qui la ramenait de son école de Mingora, dans la vallée de Swat, au Pakistan. Depuis, elle est devenue une icône de la défense du droit des femmes à l'éducation et a été récompensée par le prix Nobel de la Paix en 2014.

En juillet, elle a ouvert son compte Twitter lors de son dernier jour de lycée. Quitter l'école lui "laisse un goût doux-amer", avait-elle écrit dans une série de tweets. "Mon avenir m'enthousiasme mais... je sais que des millions de filles dans le monde sont déscolarisées et n'auront peut-être jamais l'occasion de finir leurs études", avait-elle ajouté.

Avec AFP

Première publication : 17/08/2017

  • PAKISTAN

    Les agresseurs de Malala condamnés à la perpétuité

    En savoir plus

  • NOBEL

    Malala Yousafzai promet de poursuivre sa lutte pour l'éducation des enfants

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Malala va donner 50 000 dollars pour reconstruire les écoles de Gaza

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)