Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigéria : de l’inquiétude à la colère

En savoir plus

LE DÉBAT

Etats-Unis : débat sur les armes : Une législation à redéfinir ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Etats-Unis : débat sur les armes : Une législation à redéfinir ? (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Rythme des réformes : Emmanuel Macron ne veut pas ralentir

En savoir plus

FOCUS

"La rue, c’est la jungle" : quels dispositifs pour les sans-abri ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Manu Payet, paré pour les César

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'antisèche de Trump pour être sympathique devant les survivants d'une fusillade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Air France : le tour de chauffe des syndicats

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La France craint un "cataclysme" en Syrie

En savoir plus

Afrique

Le président Buhari est rentré au Nigéria après trois mois d'absence

© Pius Utomi Ekpei, AFP | Muhammadu Buhari

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/08/2017

Après des mois d’absence pour raisons médicales, le président du Nigéria Muhammadu Buhari est rentré samedi au pays, annonce un porte-parole de la présidence.

Il avait quitté son pays depuis le 7 mai dernier. Le président nigérian Muhammadu Buhar est rentré samedi 19 août au Nigeria après avoir passé trois mois à Londres pour un traitement médical dont la nature est restée secrète.

L'avion du chef de l'Etat nigérian a atterri à 16h35 (15h35 GMT) à l'aéroport international d'Abuja, a constaté un journaliste de l'AFP.  

"Le président Buhari parlera aux Nigérians dans une allocution radio-télévisée lundi à 7h00 du matin" (0hH00 GMT), avait auparavant dit un communiqué de la présidence annonçant son retour. Le dirigeant remerciera les Nigérians pour leur soutien durant sa convalescence dans ce discours à la Nation, selon le texte.

Âgé de 74 ans, il avait déjà été hospitalisé cette année à Londres entre janvier et mars. À son retour, il avait avoué n'avoir "jamais été aussi malade" et avait délaissé les responsabilités officielles, confiées au vice-président Yemi Osinbajo.

Le premier séjour médical au Royaume-Uni du président Buhari remonte à juin 2016 - un an seulement après sa prise de fonction. La présidence avait alors indiqué qu'il souffrait d'une infection de l'oreille persistante.

L'absence d'indication officielle sur la nature de la maladie du président a entretenu les rumeurs dans un pays encore marqué par la mort du président Umaru Musa Yar'Adua en 2010, après des mois de traitement médical secret à l'étranger.

>> À voir sur France 24 : Nigéria : spéculations autour de l'absence du président Buhari

Avec AFP et Reuters

Première publication : 19/08/2017

COMMENTAIRE(S)