Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

EUROPE

Mystère résolu dans l'affaire de la disparition d'une journaliste suédoise à bord d'un sous-marin

© Johan Nilsson, TT News Agency, AFP | La journaliste suédoise Kim Wall avec l'inventeur danois Peter Madsen à bord du sous-marin, le 10 août 2017, dans le port de Copenhague.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/08/2017

La journaliste suédoise Kim Wall, portée disparue depuis le 10 août, est morte accidentellement à bord du sous-marin de l'inventeur Peter Madsen, selon des aveux de ce dernier. Il dit avoir ensuite jeté son corps par-dessus bord.

Un simple accident. Depuis une dizaine de jours, la police danoise était à la recherche d’une journaliste suédoise portée disparue, alors qu’elle effectuait un reportage sur le sous-marin de l’inventeur Peter Madsen.

Accusé d'homicide involontaire par négligence, il a affirmé, lundi 21 août, à la police et au tribunal, que la mort de la jeune femme était survenue à bord de son sous-marin et qu’il s’agissait d’un accident, dont la police n’a pas précisé la nature.

Un avis de recherche pour la journaliste Kim Wall

L’inventeur danois affirme avoir ensuite “jeté son corps à la mer, dans un lieu encore indéfini dans la baie de Køge", au sud de Copenhague, a indiqué la police dans un communiqué.

Elle a également a annoncé plus tard dans la journée lundi avoir retrouvé un torse de femme dans le secteur. "Quand je dis un torse, je parle d'un corps sans tête, sans bras et sans jambe", a déclaré la cheffe de la police Jens Moller Jensen en conférence de presse, ajoutant qu'il était trop tôt pour dire s'il s'agissait de celui de la journaliste.

Le sous-marin coulé délibérément

Le 11 août, la défense danoise avait annoncé chercher le sous-marin Nautilus, le plus grand submersible artisanal du monde (18 mètres) au moment de son lancement il y a neuf ans, lequel avait disparu la veille au soir dans le détroit d'Öresund entre le Danemark et la Suède, avec deux personnes à son bord.

>> À lire sur France 24 : La mystérieuse disparition d'une journaliste suédoise dans un sous-marin danois

Pour la police danoise, le sous-marin a été délibérément coulé. Son propriétaire, Peter Madsen, 46 ans, avait été secouru, mais les autorités étaient toujours à la recherche de Kim Wall, 30 ans.

Le sous-marin a, par la suite, été renfloué et fouillé, sans que les autorités parviennent à trouver la trace de la journaliste. Avant d’avouer avoir jeté son corps à l’eau, Peter Mandsen avait expliqué dans un premier temps avoir laissé la femme sur la pointe de l'île de Refshaleøen, à Copenhague, dans la soirée du 10 août.

Avec AFP

Première publication : 21/08/2017

  • DANEMARK

    La mystérieuse disparition d'une journaliste suédoise dans un sous-marin danois

    En savoir plus

  • DÉFENSE

    Sept ans après l'avoir supprimé, la Suède rétablit le service militaire obligatoire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)