Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

Quelques à-côtés de la "Grande éclipse"

© AFP | La Lune commence à cacher le Soleil lors de la première éclipse totale à traverser les Etats-Unis d'ouest en est en presque cent ans, vue de Californie, le 21 août 2017

WASHINGTON (AFP) - 

Le temps s'est suspendu lundi pour plusieurs dizaines de millions de personnes qui ont pu admirer la première éclipse totale à traverser les Etats-Unis d'ouest en est en presque cent ans.

La "Grande éclipse" américaine a été marquée par quelques à-côtés.

- Prières

Alors que le Soleil disparaissait progressivement derrière la Lune, des anciens de tribus indiennes ont récité des prières tandis que des centaines de personnes levaient les mains vers le ciel dans un ranch de l'Oregon. Cet Etat du nord-ouest des Etats-Unis a été le premier à être plongé dans l'ombre de la Lune.

Le ranch Big Summit Prairie, dans la forêt nationale Ochoco, avait organisé pour l'occasion le "Festival de symbiose avec l'éclipse" avec des danses également au programme. Certains participants ont assisté au phénomène dans le plus simple appareil, tandis que d'autres étaient émus jusqu'aux larmes. Pour être sûrs d'avoir une bonne place, quelques-uns avaient dormi sur place dans un duvet posé à même le sol.

- Expérimentation caprine

Les éclipses totales sont réputées pour inciter les oiseaux à regagner leur nid, pensant l'heure de dormir arrivée. Le quotidien The Washington Post s'est livré à sa propre expérimentation d'une théorie animalière: les chèvres myotoniques --qui ont la particularité de s'évanouir de peur-- s'évanouissent-elles vraiment pendant une éclipse ?

Le sérieux journal avait installé une caméra avec diffusion en direct sur internet dans une ferme du Tennessee (sud) spécialisée dans l'élevage de cette race de chèvres.

Le direct avait été visionné plus de 517.000 fois vers 21H30 GMT. Mais difficile de savoir si les caprins ont été saisis de peur car l'écran a été totalement plongé dans le noir...

Le journal a levé le suspense un peu plus tard dans un tweet: "Dernière nouvelle: aucune chèvre ne s'est évanouie".

- Ne regardez pas!

A Washington où l'éclipse n'a été que partielle, le président Donald Trump est apparu sur le balcon de la Maison Blanche aux côtés de son épouse Melania et de leur jeune fils Barron pour regarder l'éclipse.

Mais il semble qu'il n'ait pas bien étudié le b-a-ba pour observer le phénomène en toute sécurité: il a regardé l'astre solaire directement, sans utiliser de lunettes pour protéger ses yeux. "Ne regardez pas!", a crié quelqu'un de son entourage.

Il a enfilé ces lunettes peu après mais la scène a rapidement déclenché les railleries, notamment de la part du réalisateur et vigoureux critique du président, Michael Moore.

Faisant mine de lire dans les pensées de M. Trump, il a tweeté: "Les malhonnêtes médias Fake News ont dit de ne pas regarder l'éclipse sans lunettes, alors je l'ai fait!".

- Eclipse du coeur

Elle avait prévu de le faire, et elle l'a fait.

La chanteuse britannique à la voix rauque Bonnie Tyler a interprété en direct son tube international de 1983, "Total eclipse of the heart", sur le bateau de croisière "Oasis of the Seas" tandis qu'il était plongé dans l'obscurité.

Selon la société spécialisée Nielsen Music, citée par la revue Billboard, les téléchargements de la chanson ont bondi de 503% dans la semaine achevée dimanche avec 12.000 achats aux Etats-Unis, contre 2.000 la semaine précédente et seulement un millier début 2017. Sur iTunes, elle était en tête des achats lundi.

© 2017 AFP