Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

SPORT

Ligue des champions : le PSG hérite du Bayern, Monaco avec Porto et Besiktas

© Archive, AFP | Le verdict est tombé pour les clubs français en C1.

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 24/08/2017

Le verdict est tombé pour les clubs français en Ligue des champions. Prétendant au titre, le PSG devra se défaire du Bayern Munich dans le groupe B tandis que l'AS Monaco a hérité d'un groupe homogène et plutôt relevé.

Fin du suspense dans le football européen, qui sait désormais de quoi les soirées de Ligue des champions seront faites jusqu'à l'hiver. À l'occasion du tirage au sort des groupes de l'édition 2017/18 de la C1, le PSG et l'AS Monaco ont été globalement préservés, surtout au regard du sort réservé à quelques grands d'Europe.

Pour le Paris de Neymar, reversé dans le groupe B, ce sera en tout cas l'occasion d'un premier test grandeur nature avec une double confrontation de gala face au Bayern Munich. En revanche, peu d'inquiétudes pour le club francilien au regard des deux autres adversaires du groupe que sont Anderlecht et le Celtic FC. Sauf accident industriel, le PSG devrait, au pire, décrocher la deuxième place de la poule B.

Bien loti, Monaco devra tout de même se méfier

En revanche, du côté de Monaco, difficile de livrer une analyse à chaud sur ce tirage. Les Monégasques peuvent en effet se satisfaire d'avoir évité l'un des cadors du chapeau 2, mais ils ont tout de même hérité d'oppositions très solides dans les chapeaux 3 et 4. En résulte un groupe très homogène, comme l'an passé, qui comporte le FC Porto, le Besiktas et le RB Leipzig. Une sélection théoriquement à la portée de l'AS Monaco de l'an passé, mais avec les quelques chamboulements connus au sein de l'effectif de Jardim, il faudra tout de même que cette cuvée 2017/18 confirme sur la pelouse.

Enfin, comme chaque année, le tirage a réservé son lot de très belles affiches. La Juve, notamment, se frottera au Barça, tandis que deux poules se disputeront pour leur part le statut de "groupe de la mort" : Chelsea, l'Atletico et la Roma (et Qarabag) dans la poule C, et le Real, Dortmund et Tottenham (ainsi qu'Apoel) dans le groupe H. Des affiches qui fleurent bon les joutes européennes printanières.

• Les groupes de la Ligue des champions 2017/18

Groupe A
Benfica SL (POR)
Manchester United (ANG)
FC Bâle (SUI)
CSKA Moscou (RUS)

Groupe B
Bayern Munich (ALL)
Paris Saint-Germain (FRA)
RSC Anderlecht (BEL)
Celtic FC (ECO)

Groupe C
Chelsea FC (ANG)
Atlético de Madrid (ESP)
AS Roma (ITA)
Qarabag FK (AZE)

Groupe D
Juventus Turin (ITA)
FC Barcelona (ESP)
Olympiacos FC (GRE)
Sporting Portugal (POR)

Groupe E
Spartak Moscou (RUS)
FC Séville (ESP)
Liverpool (ANG)
NK Maribor (SLO)

Groupe F
Shakhtar Donetsk (UKR)
Manchester City (ANG)
SC Napoli (ITA)
Feyenoord Rotterdam (HOL)

Groupe G
AS Monaco (FRA)
FC Porto (POR)
Besiktas (TUR)
RB Leipzig (ALL)

Groupe H
Real Madrid (ESP)
Borussia Dortmund (ALL)
Tottenham (ANG)
Apoel FC (CHY)

Première publication : 24/08/2017

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : seul au monde, le Real Madrid gifle la Juve et conserve son titre

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    SFR Sport va diffuser la Ligue des champions et la Ligue Europa à partir de 2018

    En savoir plus

  • ITALIE

    Plus de 1 500 fans de foot blessés dans un mouvement de panique à Turin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)