Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Etranger résident" : Marin Karmitz dévoile sa collection de photographies

En savoir plus

#ActuElles

Le sexisme passe à table : l’asservissement des femmes par la nourriture

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : le Soudan du Sud, pays maudit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La cupidité des grandes entreprises va régir Internet"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Italie : les pilotes de Ryanair appelés à un débrayage de quatre heures, une première

En savoir plus

FRANCE

L'ex-patron de la lutte antidrogue mis en examen pour complicité de trafic de stupéfiants

© Patrick Kovarik, AFP | L'ex-patron de la lutte anti-drogues, Thierry François, le 14 décembre 2012 à Nanterre.

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/08/2017

Les juges d'instructions ont mis en examen Thierry François, ancien patron de la lutte antidrogue en France, pour complicité de trafic de stupéfiants, et favorisé l'entrée de drogues sur le territoire.

François Thierry, l'ancien numéro un de la lutte antidrogue en France, a été mis en examen pour complicité de trafic de stupéfiants dans l'une des enquêtes sur les méthodes controversées des "stups" pour faire tomber les trafiquants, a-t-on appris vendredi 25 août de sources proches du dossier.

Comme l'avait révélé Libération, l'ex-patron de l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis) était convoqué, jeudi dans l’après-midi, pour être entendu par les juges d'instruction qui enquêtent sur la saisie record de sept tonnes de cannabis le 17 octobre 2015 à Paris. À l'issue de son audition, il a été mis en examen pour "complicité de détention, transport, acquisition de stupéfiants et complicité d'exportation de stupéfiants en bande organisée", a précisé la source proche du dossier. Il a été laissé libre sans contrôle judiciaire.

L'enquête avait été confiée à l'Ocrtis dans un premier temps, avant que le parquet de Paris ne dessaisisse le service, après avoir découvert que cette livraison de drogue partie du Maroc s'inscrivait dans une opération secrète de ce même service pour infiltrer un réseau.

Sous couvert de l'opération, l'Ocrtis aurait directement supervisé l'importation d'au moins 15 tonnes de cannabis qui ont été saisies, dont les sept tonnes du boulevard Exelmans, selon une source proche de l'enquête. Les enquêteurs soupçonnent François Thierry de ne pas avoir totalement informé les autorités judiciaires de l'opération, ni du rôle joué par son indicateur considéré comme un trafiquant notoire, Sofiane Hambli, ce qu'il conteste.

Avec AFP

Première publication : 25/08/2017

  • EUROPE

    Europol mise sur des cartes postales pour retrouver les criminels les plus recherchés

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Parlement vote la prolongation de l'état d'urgence en France

    En savoir plus

  • FRANCE

    Paris : la gare du Nord évacuée pour une vaste opération de "vérification"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)