Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Princess Erika : le nouveau single d'une guerrière pacifique

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Migrations : les 28 à hue et à dia

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Manfred Weber, président du PPE, sur l'asile : "Sans solution européenne, tout finira dans le désordre"

En savoir plus

FOCUS

Les enfants volés de l'ex-RDA

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Guerre au Yémen : Paris organise une conférence humanitaire fin juin

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Migrations, sécurité et Brexit : les Européens réunis fin juin à Bruxelles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

L’État turc est "extrêmement faible", selon l'historien Edhem Eldem

En savoir plus

L’invité du jour

Turquie : "Des fraudes sont possibles, mais qui ne remettent pas en cause le résultat"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'économie turque en surchauffe

En savoir plus

Amériques

Venezuela : l'ONU dénonce "le recours systématique à une force excessive"

© Ronaldo Schemidt, AFP | Des officiers de police dispersent des manifestants anti-Maduro le 8 août à Caracas.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/08/2017

Dans un rapport publié mercredi, l'ONU dénonce la "volonté politique" au Venezuela "d'instiller la peur, afin de mettre un terme aux protestations" et les nombreuses violations des droits de l'Homme commises par les forces de sécurité.

Les violations massives des droits de l'Homme commises contre les manifestants au Venezuela démontrent "l'existence d'une volonté politique de réprimer des voix critiques et d'instiller la peur parmi la population, afin de mettre un terme aux protestations", a dénoncé l'ONU dans un rapport rendu public mercredi 30 août.

>> À lire : Donald Trump se dit prêt à intervenir militairement au Venezuela

Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, souligne ainsi que "le recours généralisé et systématique à une force excessive pendant les manifestations, et la détention arbitraire de manifestants et d'opposants politiques présumés, indiquent qu'il ne s'agit pas d'actes isolés et illégaux de la part de quelques officiers".

Les précisions de notre journaliste Baptiste Fallevoz

Le rapport accuse les forces de sécurité et les milices progouvernementales d'être responsables de la mort d'au moins 73 manifestants antigouvernementaux.

Le Haut-Commissaire a averti que la crise économique et sociale persistante et les tensions politiques croissantes risquaient d'aggraver la situation du Venezuela.

Ce pays producteur de pétrole, en proie à une grave crise économique marquée par des pénuries de produits de première nécessité, est le théâtre de manifestations depuis avril contre le président Nicolas Maduro qui ont fait près de 130 morts.

Avec AFP

Première publication : 30/08/2017

  • VENEZUELA

    Venezuela : en fuite, l'ex-procureure Luisa Ortega accuse Nicolas Maduro de corruption

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Au Venezuela, l’Assemblée constituante s’arroge les pouvoirs du Parlement

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Venezuela : Nicolas Maduro veut discuter avec Donald Trump

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)