Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Refondation de l'Europe : les projets d'Emmanuel Macron sont-ils réalisables ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Patriat : "Ce couple franco-allemand est l'un des meilleurs que l'on puisse avoir"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Éric Coquerel : "Nous demandons une commission parlementaire sur Alstom"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Le président colombien Santos ne "regrette pas" l'accord avec les FARC

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : le Rwanda fait le pari de la haute-technologie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Moïse Katumbi : "C’est un devoir pour moi d’aller sauver le peuple de RDC"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vidéo : en Colombie, l’art au service de la paix

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Referendum catalan : Madrid ou Barcelone... qui peut remporter le bras de fer ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Alstom bientôt sous pavillon allemand ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Retour dans les pays qui ont marqué l’actualité, les villes traumatisées par la guerre, une catastrophe naturelle ou un désastre industriel. Le dimanche à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 01/09/2017

Au Nigeria, les habitants du Biafra se souviennent

© Capture d'écran France 24

Chômage de masse, corruption endémique, flambée de violences… Le Biafra, région orientale du Nigeria, peine à tourner la page de la guerre civile qui l’embrasa de 1967 à 1970. Cinquante ans plus tard, de nombreux vétérans sont morts en emportant leurs secrets dans la tombe, mais les reporters de France 24 ont pu rencontrer des survivants et recueillir leurs souvenirs de guerre. Reportage.

Au Biafra, la guerre civile a fait entre 1 et 2 million de morts, selon les estimations. Elle a démarré le 30 mai 1967, lorsque la région orientale du Nigeria s'autoproclame "République du Biafra". Quelques semaines plus tard, les forces fédérales franchissent la nouvelle frontière et lancent une offensive contre les séparatistes. Sur fond de richesse pétrolière, ce conflit devient bientôt un terrain d'affrontement à distance le Royaume-Uni et la France, anciennes puissances coloniales. Tandis que les Britanniques arment l'armée nigériane, la France apporte son aide au Biafra et dénonce un génocide.

La région sombre alors dans la famine, et les images d'enfants mourant de faim font le tour du monde... Le Biafra réintégrera finalement le Nigeria le 15 janvier 1970. Le chef de la rébellion part en exil, mais le conflit laisse de profonds stigmates. La région du sud-est souffre aujourd’hui d'un chômage de masse et d'une corruption endémique, qui provoque des flambées de violences. Selon Amnesty International, plus de 150 manifestants ont été tués par les forces de sécurité entre 2015 et 2016.

Par Rosie COLLYER , Moïse GOMIS

COMMENTAIRE(S)

Les archives

15/09/2017 Asie - pacifique

Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l'eau et la vie

Située à cheval entre le Kazakhstan et l’Ouzbékistan, la mer d’Aral, forte de 66 000 km², était autrefois le quatrième lac salé du monde. Mais à compter de 1960, les Soviétiques...

En savoir plus

07/07/2017 États-Unis

Aux États-Unis, Youngstown la désindustrialisée veut se réinventer

La ville de Youngstown, dans l'État de l'Ohio, symbolise à elle seule tout ce qui, jadis, faisait la gloire de la "Steel belt" - cette région industrielle dans le nord-est des...

En savoir plus

23/06/2017 Afrique

Sénégal : en Casamance, l'espoir d'une nouvelle ère

"Ni guerre, ni paix." C'est en ces termes que les Casamançais qualifient le conflit qui a longtemps secoué cette région du sud du Sénégal. Avec l'accalmie de ces dernières...

En savoir plus

02/06/2017 Moyen-Orient

Exclusif : à Abu Ghraib, au-delà de la prison, le rêve de liberté

C'est un accès rare que le gouvernement irakien a accordé à France 24. Nos envoyés spéciaux ont pu se rendre à l'intérieur de la prison d'Abu Ghraib, située aux portes de Bagdad...

En savoir plus