Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le bras de fer entre Madrid et la Catalogne fait réagir la toile

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : le risque de la radicalisation

En savoir plus

POLITIQUE

Florian Philippot quitte le Front National: Marine Le pen fragilisée ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Malala : "J’ai demandé à Macron d’investir plus pour l’éducation des filles"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maria Callas par Maria Callas

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : la haine des extrémistes bouddhistes envers les Rohingyas

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vertige catalan"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Malgré les protestations, le Ceta entre en vigueur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emmanuel Macron face à la rue, acte 2"

En savoir plus

Asie - pacifique

En images : quarante ans d'escalade nucléaire nord-coréenne

© AFP | Photo de 1992 présentant le fondateur de la "République populaire démocratique de Corée du Nord" Kim Il-sung (à gauche) et son fils et successeur Kim Jong-il (à droite), qui a fait de son pays une puissance nucléaire.

Vidéo par Ethan HAJJI , Laure WAGNER , Cécile GALLUCCIO

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/09/2017

Le 6e essai nucléaire nord-coréen, mené dimanche, s'inscrit dans la lignée de 40 années de "provocations" à l'égard de la communauté internationale. De Kim Il-sung à Kim Jong-un, retour en images sur l'histoire du pays le plus isolé au monde.

Ce nouvel essai nucléaire nord-coréen, tiré dimanche 3 septembre, est le sixième d’une longue série.

  • Fin des années 1970 : la Corée du Nord commence à travailler sur une version du missile soviétique Scud-B (portée de 300 km). Test en 1984.
  • Août 1998 : essai de lancement du Taepodong-1 (2 500 km), au dessus du Japon. Pyongyang dit avoir voulu mettre un satellite en orbite, les États-Unis affirment que c'est un missile.
  • Septembre 1999 : Pyongyang déclare un moratoire sur les essais de missiles à longue portée, avec en toile de fond l'amélioration des relations avec Washington.

L’échec d’un moratoire sous George W. Bush

  • 12 juillet 2000 : échec de négociations américano-nord-coréennes sur les missiles, Pyongyang ayant réclamé un milliard de dollars par an pour cesser les exportations de ces engins.
  • 3 mars 2005 : Pyongyang met fin au moratoire sur les essais de missiles longue portée, arguant de la politique "hostile" de l'administration Bush.
  • 5 juillet 2006 : essais de tirs de sept missiles, dont un Taepodong-2 (longue portée). L’un d’entre eux explose en vol après 40 secondes.
     
  • 9 octobre 2006 : la Corée du Nord réalise son premier essai nucléaire souterrain.
     
  • 5 avril 2009 : la Corée du Nord lance une fusée longue portée qui survole le Japon et tombe dans le Pacifique, lors d'une tentative, selon Pyongyang, de mettre en orbite un satellite. Pour les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud, il s'agit d'un test déguisé du missile Taepodong-2.
     
  • 25 mai 2009 : deuxième essai nucléaire souterrain, beaucoup plus puissant que le premier.
  • 12 décembre 2012 : lancement réussi d'une fusée pour officiellement mettre en orbite un satellite civil d'observation terrestre, considéré largement comme un nouvel essai de missile balistique.

La Corée du Nord défie Donald Trump

Avec AFP
 

Première publication : 03/09/2017

  • CORÉE DU NORD

    La Corée du Nord a procédé à un sixième essai nucléaire

    En savoir plus

  • CORÉE DU SUD

    Avec l'aide des États-Unis, la Corée du Sud va augmenter ses capacités militaires

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Tir de missile nord-coréen : Trump refuse de dialoguer avec Kim Jong-Un

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)