Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le football américain défie Donald Trump genou à terre

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tchadiens bientôt privés de sol américain

En savoir plus

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ?

En savoir plus

FOCUS

Pologne : le gouvernement défie l'UE avec ses réformes de la justice

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand méchant zouk" rend hommage à Patrick Saint-Éloi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Les marchés prudents après la victoire d'Angela Merkel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le crépuscule d'Angela Merkel"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Sénat résiste à la vague Macron"

En savoir plus

SPORT

Mondial-2018 : l'Algérie n'ira pas en Russie

© Ryad Kramdi, AFP | La détresse du joueur algérien Aïssa Mandi lors du match contre la Zambie, mardi 5 septembre 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/09/2017

L'Algérie est définitivement hors course dans la qualification pour le Mondial-2018 après une troisième défaite de suite, concédée à domicile contre la Zambie (0-1).

Les Verts ne fouleront pas les pelouses de Russie. L'Algérie a définitivement abandonné toute chance de se qualifier pour la Coupe du monde 2018, en s'inclinant 0-1 face à la Zambie, mardi 5 septembre à Constantine.

Avec un seul point, l'Algérie est bon dernier de son groupe B et ne peut plus rejoindre le Nigeria, actuel leader avec 10 points, alors que seul le premier de ce "groupe de la mort" se rendra en Russie.

Pas de réussite pour Mahrez

Les chances algériennes de se qualifier pour une 3e Coupe du monde d'affilée étaient déjà infimes depuis la "défaite humiliante" (3-1) samedi à Lusaka face aux Zambiens, champions d'Afrique 2012 et les Algériens jouaient surtout pour sauver l'honneur.

Mais la star de l’équipe Riyad Mahrez n’a pas réussi à trouver le chemin des filets. Le joueur de Leicester, premier africain élu joueur de l'année en Premier League, en 2015, avait été vivement critiqué en Algérie après avoir été autorisé à abandonner ses coéquipiers à la veille du match de Lusaka pour se rendre en Europe en vue d'un transfert finalement avorté.

Désormais, c'est le sélectionneur espagnol Lucas Alcaraz, arrivé en avril qui se retrouve la cible de toutes les critiques. Son poste est sur la sellette après cet échec dans la course à la qualification.

L'Algérie avait participé aux deux dernières éditions en 2010 et 2014, année. Cette année-là, au Brésil, elle avait effectué le plus beau parcours de son histoire, en parvenant jusqu'en huitième de finale et s'inclinant contre l'Allemagne.

Du côté des autres pays du Maghreb, le Maroc avait l'occasion rêvée de passer en tête du groupe C mais n'est revenu du Mali qu'avec un match nul (0-0). Les Lions de l'Atlas se contentent donc de la deuxième place derrière la Côte d'Ivoire. A l'été 2018, le Maghreb pourrait être ainsi seulement représenté par la Tunisie, première du groupe A, qui a tenu à distance la République démocratique du Congo, sa principale rivale (2-2).

Avec AFP

Première publication : 06/09/2017

  • FOOTBALL

    Vidéo : l'équipe syrienne de football va-t-elle se qualifier pour le Mondial-2018 ?

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Les Bleus surclassent les Pays-Bas en éliminatoires du Mondial-2018

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mbappé et Fekir sélectionnés avec les Bleus pour les Pays-Bas et le Luxembourg

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)