Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le football américain défie Donald Trump genou à terre

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tchadiens bientôt privés de sol américain

En savoir plus

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ?

En savoir plus

FOCUS

Pologne : le gouvernement défie l'UE avec ses réformes de la justice

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand méchant zouk" rend hommage à Patrick Saint-Éloi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Les marchés prudents après la victoire d'Angela Merkel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le crépuscule d'Angela Merkel"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Sénat résiste à la vague Macron"

En savoir plus

Culture

La Mostra de Venise sacre le Mexicain Guillermo del Toro pour "The shape of water"

© Tiziana Fabi/ AFP | Le réalisateur mexicain Guillermo del Toro a remporté le Lion d'or lors de la 74e mostra de Venise.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/09/2017

La Mostra de Venise a récompensé, samedi, le réalisateur mexicain Guillermo del Toro pour son film "The shape of water". Le français Xavier Legrand gagne quant à lui deux prix pour son premier long-métrage "Jusqu'à la garde".

La Mostra de Venise a récompensé, samedi 9 septembre, le coup de cœur du public de ce prestigieux festival de cinéma en décernant le Lion d'or du meilleur film au réalisateur mexicain Guillermo del Toro pour "The shape of water".

Ce conte fantasmagorique raconte l'histoire d'amour entre une muette rêveuse et une étrange créature amphibienne, voulue comme un antidote contre "la peur et le cynisme" par le réalisateur.

Le film, projeté la semaine dernière, avait été salué par les applaudissements et des critiques élogieuses. "Le conte de fées est l'antidote parfait contre le cynisme, car il touche les émotions", avait alors souligné le cinéaste venu le présenter à Venise.

Le réalisateur mexicain, qui vit aux États-Unis, a dédié son film à tous les "réalisateurs mexicains et latino-américains qui rêvent de faire quelque chose en forme de parabole, mais à qui on dit que ce n'est pas possible. C'est possible", a-t-il martelé.

Deux prix pour le français Xavier Legrand

L'autre grand vainqueur de cette 74e Mostra est le jeune réalisateur français Xavier Legrand qui a obtenu deux prix, celui de la première œuvre et le Lion d'argent de la meilleure mise en scène pour son premier long-métrage, "Jusqu'à la garde", qui traite des violences faites aux femmes.

Le jury de la Mostra a par ailleurs décerné la coupe Volpi du meilleur acteur au Palestinien Kamel El Basha pour son interprétation dans le film du Libanais Ziad Doueiri, "L'insulte".

Le prix de la meilleure actrice est revenu à la Britannique Charlotte Rampling pour son rôle dans le film "Hannah", coproduction franco-belgo-italienne du jeune réalisateur italien Andrea Pallaoro.

Le film du Britannique Martin McDonagh "Three Billboards outside Ebbing, Missouri", qui avait reçu un accueil très enthousiaste de la critique pour ses dialogues ciselés, a de son côté reçu le prix du meilleur scénario.

Avec AFP

Première publication : 09/09/2017

  • CINÉMA

    Cinéma : L'Amérique en force à la 74e édition de la Mostra de Venise

    En savoir plus

  • CULTURE

    Du sex-symbol ciné à la documentariste télé : la carrière de Mireille Darc en 5 vidéos

    En savoir plus

  • CULTURE

    Mort de l'actrice française Mireille Darc, icône des années 1970

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)