Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin qui ne fait pas l'unanimité

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Sénat argentin rejette la légalisation de l'avortement

En savoir plus

LE DÉBAT

Proche-Orient : un nouvel affrontement est-il imminent entre Israël et le Hamas ?

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cannabis : le casse-tête de la légalisation

En savoir plus

SPORT

Ligue des champions : impitoyable, le PSG n'a fait qu'une bouchée du Celtic

© Andy Buchanan, AFP | Le PSG a parfaitement débuté sa campagne européenne.

Texte par Yann BUXEDA , envoyé spécial France 24 à Glasgow

Dernière modification : 12/09/2017

Le PSG a débuté sa campagne de Ligue des champions par une très large victoire à Glasgow, face au Celtic (0-5). Neymar, Cavani et Mbappé ont brillé, tout comme le public d'un Celtic Park toujours aussi incandescent.

Après un mercato estival pour le moins actif, le PSG avait un message à faire passer à l'Europe du football. Il ne s'est pas privé de le faire... À Glasgow, les Parisiens ont étrillé un Celtic méritant mais bien trop limité pour donner le change (0-5). Trois buts au terme d'une grosse première mi-temps et un second acte lui aussi maîtrisé, qui permettent au club francilien de pointer en tête du groupe B de la Ligue des champions.

Dans l'ambiance survoltée d'un Celtic Park fidèle à sa réputation, les hommes d'Unai Emery n'ont pas laissé le doute s'installer. Après un premier quart d'heure de jeu à sens unique, marqué par un but refusé d'Edinson Cavani (15e), Neymar a signé sa première réalisation européenne sous ses nouvelles couleurs. Le Brésilien, intelligemment servi par Rabiot sur le côté gauche, a parfaitement ajusté son vis-à-vis d'un plat du pied dans la lucarne (0-1, 19e).

Sans mot dire, Cavani marque l'histoire

Dans la foulée, le Celtic s'est procuré sa première occasion, mais le très bon coup franc frappé par Griffiths a été parfaitement repoussé d'une claquette par Areola (21e). Puis, peu après la demi-heure de jeu, le PSG a doublé la mise par l'intermédiaire de Mbappé. Profitant d'une remise de la tête de Neymar, l'ancien Monégasque n'a pas tremblé, catapultant le cuir dans les filets d'un Gordon totalement impuissant (0-2, 34e). Et six minutes plus tard, les Parisiens se sont mis à l'abri grâce à Cavani, qui a corsé l'addition sur pénalty (0-3, 40e), devenant ainsi le meilleur buteur de l'histoire du club en Coupe d'Europe, avec 21 réalisations.

Pas abattu pour autant, le Celtic a failli réduire la marque juste avant la pause, mais le beau déboulé de Sinclair, qui a éliminé deux Parisiens avant de frapper au but, a été stoppé une fois encore par un Areola très sérieux (45e+2).

Un Celtic sans armes, Paris impitoyable

Sans surprise, le Celtic a attaqué tambour battant le second acte, mais sans toutefois parvenir à trouver la faille. Griffiths (52e) puis Sinclair (63e) ont bien tenté leur chance, mais Areola a chaque fois fait le job et repoussé les tentatives adverses.

Repassé en 4-2-3-1 à la sortie de Rabiot, remplacé par Draxler, le PSG n'a pas eu le même rendement au cours du second acte. Mbappé a bien failli alourdir la marque, mais sa frappe a été repoussée in extremis par un dos écossais (70e). Mais Paris a toutefois su profiter de la grosse baisse de régime de son hôte en toute fin de match, aggravant la marque tout d'abord sur un centre de Draxler, déposé dans son propre but par le malheureux Lustig (0-4, 83e), avant que Cavani ne plombe l'ambiance d'une tête autoritaire (0-5, 85e). Et le Celtic Park de se vider plus tôt qu'à l'accoutumée, tandis que les Parisiens célébraient avec leurs supporters une entrée en matière européenne parfaitement négociée.

En bonus, le "You'll never walk alone", entonné par le Celtic Park avant la rencontre :

Première publication : 12/09/2017

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : le PSG va goûter à l'ambiance du Celtic Park

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : Kylian Mbappé marque son premier but sous les couleurs du PSG

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Transferts : l'UEFA ouvre une enquête sur le PSG dans le cadre du fair-play financier

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)