Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 8h45.

Dernière modification : 12/09/2017

Bechir Saleh, ancien bras droit de Kadhafi : "Je veux réconcilier les Libyens"

Bechir Saleh, ancien bras droit de Mouammar Kadhafi, a accordé un entretien exclusif à France 24, depuis Johannesburg, en Afrique du Sud, où il est exilé. Il revient sur la chute du dictateur Kadhafi en 2011, sur la situation de la Libye aujourd’hui, ainsi que sur les accusations de financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

Dans sa première interview télévisée depuis la révolution en Libye en 2011, Bechir Saleh, ancien directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi, affirme travailler activement à la "réconciliation" dans son pays. Il espère d’ailleurs y jouer un rôle politique et n’exclut pas de se présenter à une future élection présidentielle, si "le peuple libyen le décide".

"Conférence de réconciliation"

Bechir Saleh assure sur France 24 qu’il est soutenu par de nombreux chefs d’État africains pour l’organisation d’une grande "conférence de réconciliation", incluant tous les acteurs libyens, y compris les anciens kadhafistes. L’ancien bras droit du Guide libyen, affirme être également en contact avec Seïf al-Islam, l’un des fils de l’ancien homme fort du régime, qui soutient ses efforts.

"Je suis en contact avec tout le monde, y compris les gens du gouvernement actuel, le Parlement, les militaires… Ils sont tous d’accord pour organiser une grande conférence qui inclurait tous les Libyens sans exception", affirme-t-il, appelant la France à soutenir son initiative.

"Rien à dire" sur Sarkozy

Concernant les accusations portant sur un éventuel financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, l'homme de confiance de Kadhafi nie avoir joué un quelconque rôle et se dit même disposé à déposer devant un juge.

S’il affirme n’avoir jamais effectué de transferts d’argent, Bechir Saleh n’exclut pas pour autant qu’il y ait pu en avoir. Selon lui, si les anciens dirigeants, comme Seïf al-Islam ou l’ex-directeur des services, Abdulah Senoussi, disent avoir donné de l’argent à Nicolas Sarkozy, c’est avec eux qu’il faut vérifier ces informations : "Si Seïf al-Islam a des choses à dire, il faut le questionner. Moi je n’ai rien à dire à ce sujet", explique-t-il.

>> À voir sur France 24 : "Reporters - 'Libye : à Zintan, que reste-t-il de la révolution?' "

Par Marc PERELMAN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/09/2017 Afrique

Ghassan Salamé : le processus politique en Libye est ouvert "à tout le monde sans exception"

Le représentant spécial de l'ONU en Libye Ghassan Salamé, nommé en juin, doit permettre une sortie de crise dans le pays. Dans un entretien accordé à Marc Perelman, en marge de...

En savoir plus

22/09/2017 Birmanie

Rohingya : "Le plus urgent, c'est d'arrêter la violence", insiste le Haut Commissaire pour les réfugiés

En marge de l'Assemblée générale de l'ONU, le Haut Commissaire pour les réfugiés Filippo Grandi a accordé un entretien à France 24. Il s'apprête à se rendre au Bangladesh, où des...

En savoir plus

21/09/2017 Rohingya

Crise des Rohingya : "Qu'ils nous laissent entrer", plaide le Haut Commissaire aux droits de l'Homme

Les violences en Birmanie contre les Rohingya se poursuivent malgré les protestations de la communauté internationale. Le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de...

En savoir plus

21/09/2017 Malala Yousafzai

Malala : "J’ai demandé à Macron d’investir plus pour l’éducation des filles"

Malala Yousafzai, jeune prix Nobel de la Paix et ambassadrice de la paix pour l'ONU, a accordé un entretien à France 24 à New York en marge de l'Assemblée générale des Nations...

En savoir plus

20/09/2017 Kurdistan

"Nous voulons organiser le référendum au Kurdistan irakien de manière pacifique"

À l’occasion de l’Assemblée générale des Nations unies qui se tient cette semaine à New York, le ministre des Affaires étrangères du gouvernement régional du Kurdistan irakien a...

En savoir plus