Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

Rugby: l'Angleterre et la Nouvelle-Zélande s'affronteront à l'automne 2018

© AFP/Archives | L'entraîneur du XV d'Angleterre Eddie Jones avant le coup d'envoi du test-match contre l'Argentine, le 10 juin 2017 à San Juan

LONDRES (AFP) - 

L'Angleterre et la Nouvelle-Zélande, les deux meilleures nations mondiales actuelles, s'affronteront à l'automne 2018 à Twickenham dans leur première confrontation depuis quatre ans, à un an de la Coupe du monde, a annoncé mercredi la Fédération anglaise.

Le XV de la Rose, deuxième au classement de World Rugby, accueillera les All Blacks, double champions du monde en titre, le 10 novembre 2018, après avoir défié l'Afrique du Sud (3 novembre) et avant de jouer contre le Japon (17 novembre) et l'Australie (24 novembre).

Les deux pays s'étaient rencontrés la dernière fois en novembre 2014, déjà à Twickenham, pour la cinquième victoire néo-zélandaise de rang (24-21). Le dernier succès anglais remonte au 1er décembre 2012 (38-21 à Twickenham).

L'Angleterre a remporté 19 de ses 20 rencontres depuis l'arrivée à sa tête d'Eddie Jones fin 2015 après avoir rencontré toutes les nations majeures à l'exception des All Blacks. Pendant cette série, elle a égalé le record du nombre de victoires consécutives (18) des Néo-Zélandais de Steve Hansen, établi entre août 2015 et novembre 2016.

"Nous devons travailler dur et intelligemment pour combler l'écart avec les All Blacks", a déclaré Jones, qui clame depuis sa prise de fonctions sa volonté d'être champion du monde en 2019.

"La série de test-matches de 2018 est très importante dans notre cheminement vers la Coupe du monde. Elle nous donnera un très bon indicateur sur notre état à un an de la Coupe du monde et un plan de travail pour l'emporter" a-t-il ajouté.

© 2017 AFP