Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Uber piraté massivement

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"TPIY, dernier acte"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Zimbabwe : La fin de l'ère Mugabe

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : scènes de liesse à Harare après la démission de Mugabe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hortefeux : "Si le président prend de bonnes initiatives pour les collectivités, nous le dirons"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Brice Hortefeux : le poste de Castaner au gouvernement est "sensible, mais pas essentiel"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"La bataille des sexes" : l’égalité homme-femme en jeu

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le sort incertain des militaires transgenres

En savoir plus

Volley: les Français renouent avec le succès lors de la World Grand Champions Cup

© AFP/Archives | Les Bleus à la fin du match face Tchèques en playoff de l'Euro de volley, le 30 août 2017 à Katowice en Pologne

PARIS (AFP) - 

Les volleyeurs français ont renoué avec le succès en dominant le Japon 3 sets à 0 (25-15, 25-23, 25-23) lors de leur deuxième match de la World Grand Champions Cup, officieuse Coupe des Confédérations, mercredi à Nagoya (Japon).

Les Bleus restaient sur deux défaites consécutives: mardi face au Brésil (0-3) lors de leurs débuts dans cette compétition et fin août lors des barrages de l'Euro face à la République tchèque (1-3) en Pologne. Ils avaient alors été déchus de leur titre continental avant même les quarts de finale.

Sans Earvin Ngapeth (dos) ni Kevin Le Roux, laissés au repos pour cette compétition, ni le libéro Jenia Grebennikov, ménagé et remplacé par Kevin Tillie, les Français n'ont pas eu à trop forcer leur talent contre le Japon, limité en taille et en puissance.

Coachée par l'ancien sélectionneur français Philippe Blain, la sélection hôte a toutefois haussé son niveau de jeu après un premier set à sens unique.

Les Bleus ont bien répondu au bloc à l'image du jeune central Barthélémy Chinenyeze (19 ans), auteur de 14 points, dont 5 contres. Le réceptionneur-attaquant Trevor Clevenot (14 points) s'est lui aussi illustré.

Les Français auront un jour de repos jeudi, le temps d'effectuer les quelques 185 km entre Nagoya et Osaka, où se poursuit cette compétition organisée tous les quatre ans. Ils y affronteront vendredi (08h40 françaises) les États-Unis, médaillés de bronze des JO-2016.

Plus tôt, l'Italie a créé la surprise en battant le Brésil (3-2) dans une réédition de la finale des Jeux de Rio qui avait alors tourné à l'avantage des Auriverde.

© 2017 AFP