Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

EUROPE

Attentat de Londres : un deuxième suspect arrêté, le niveau d'alerte terroriste abaissé

© Chris J Ratcliffe, AFP | Une opération de police s'est déroulée samedi 16 septembre, dans le quartier résidentiel de Sunbury-on-Thames, en lien avec l'attentat de Londres.

Vidéo par Ethan HAJJI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/09/2017

Un deuxième homme a été arrêté samedi dans le cadre de l'enquête sur l'attentat à la bombe dans le métro de Londres, a annoncé la police britannique dimanche. Le niveau d'alerte terroriste a été abaissé, passant de critique à grave.

Un deuxième suspect dans l'attaque du métro londonien a été arrêté samedi 16 septembre au soir, a annoncé dimanche la police britannique.

L'homme, âgé de 21 ans a été interpellé peu avant minuit à Hounslow, une banlieue de l'ouest de Londres. Il a été conduit dans un commissariat du sud de la capitale.

Un premier homme, âgé de 18 ans, a été arrêté samedi matin dans la zone portuaire de Douvres.

Dimanche, le niveau d'alerte terroriste au Royaume-Uni a été abaissé, passant de critique à grave, a annoncé la ministre de l'Intérieur Amber Rudd."Le centre d'analyse terroriste a décidé d'abaisser le niveau d'alerte terroriste de critique à grave", a-t-elle déclaré. La menace d'un attentat n'est donc plus considérée comme "imminente", mais comme "hautement probable".

L'attentat - le cinquième en six mois au Royaume-Uni - a été perpétré vendredi matin dans une rame en pleine heure de pointe vers 08h20 (07h20 GMT), dans la station de Parsons Green, située dans un quartier aisé du sud-ouest de Londres, au moyen d'un engin explosif artisanal. L'attaque a fait 30 blessés et a été revendiquée par l'organisation de l'État islamique.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 17/09/2017

  • ROYAUME-UNI

    Attentat à Londres : un homme arrêté, la police recherche d'autres suspects potentiels

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    L'EI revendique la pose de la bombe artisanale dans le métro de Londres

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Une vingtaine de blessés après l'explosion d'une bombe artisanale dans le métro de Londres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)