Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

FRANCE

Le Parti socialiste annonce la vente de son siège rue de Solférino

© Jacques Demarthon, AFP | Le siège se trouve à un jet de pierre de l’Assemblée nationale et d’une grande partie des ministères.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/09/2017

Le Parti socialiste a pris la "décision de principe de mettre en vente" son siège de la rue de Solférino à Paris, pour des raisons financières et symboliques, a annoncé son trésorier Jean-François Debat mardi soir.

Une page se tourne. Les socialistes français ont annoncé mardi 19 septembre la vente de leur siège historique, situé dans le cossu 7e arrondissement parisien. C'est pour renflouer les caisses du parti, au plus bas après la défaite socialiste à la dernière élection présidentielle et la claque aux législatives, que le Parti socialiste (PS) renonce à ce lieu hautement symbolique, acquis il y a 37 ans.

En 1980, François Mitterrand avait installé le parti dans cet hôtel particulier de la rive gauche, à un jet de pierre de l’Assemblée nationale et d’une grande partie des ministères. Depuis, les socialistes y ont partagé leur victoires, défaites, batailles et déchirements. Retour en images.

Première publication : 19/09/2017

  • FRANCE

    Benoît Hamon quitte le Parti socialiste et lance son "Mouvement du 1er-Juillet"

    En savoir plus

  • FRANCE

    France : Manuel Valls divorce du PS pour rejoindre le groupe majoritaire LREM

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Parti socialiste s'affirme dans l'opposition à la majorité présidentielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)