Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"7 minutes contre le Franc CFA"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

La Grèce peut-elle couper le cordon financier avec l'UE sans danger ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Une choc du Time sur les séparations des familles de migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Élections en Turquie : Recep Tayyip Erdogan menacé ?

En savoir plus

POLITIQUE

Migrants aux Etats-Unis : Donald Trump recule sur la séparation des familles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Faouiza Charfi : "Il est important que nos enfants aient une autre vision de l'islam"

En savoir plus

FOCUS

France : le fléau des déchetteries sauvages

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Universités françaises : la compétition internationale "pas forcément négative"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fête de la musique : Arat Kilo, au carrefour des influences

En savoir plus

Amériques

Ouragan Maria : deux disparus en Guadeloupe, Porto Rico balayé

© AFP | Un arbre déraciné par les vents dans le village de Petit Bourge, près de Pointe-à-Pitre, le 19 septembre 2017.

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/09/2017

Après avoir frappé la Martinique, la Guadeloupe et la Dominique, le cyclone Maria, rétrogradé en catégorie 4, a atteint, mercredi, Porto Rico. Les îles françaises de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin ont été épargnées.

Maria, le second ouragan de très forte puissance à balayer les Antilles ce mois-ci, a fait deux morts à la Guadeloupe, des disparus à La Désirade et a traversé, mercredi 20 septembre, les îles Vierges avant de frapper Porto Rico.

D'après le dernier point de situation du Centre américain des ouragans (NHC), l'œil de Maria, rétrogradé en catégorie 4, a touché le littoral de Porto Rico peu après 10h30 GMT avec des vents soutenus soufflant à 250 km/h. Il a frappé la côte près de la ville de Yacuboa,dans le sud-est de l'île, à 35 km environ de la capitale, San Juan, situé sur la côte nord.

Plus tôt, le gouverneur Ricardo Rossello avait appelé la population à gagner les abris, qui ont une capacité de près de 70000 personnes. "Nous n'avons jamais fait l'expérience d'un événement de cette magnitude dans notre histoire moderne", a prévenu le gouverneur .

"Porto Rico est durement frappé par un nouvel ouragan monstre. Faites attention, sommes de tout cœur avec vous, serons là pour aider !", a twitté de son côté le président américain Donald Trump.

Les îles françaises de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin ont été épargnées par l'œil de l'ouragan, situé désormais à environ 200 km des territoires, selon le dernier bulletin de Météo France. Les deux territoires ont été balayés par des vents entre 80 et 100 km/h, avec des rafales de 100 à 130 km/h, soit bien moins que la puissance destructrice de l'ouragan Irma la semaine dernière.

Guadeloupe : 80 000 personnes privées d'électricité

Septième ouragan de la saison (et quatrième ouragan majeur) dans l'Atlantique, Maria a longé lundi les côtes antillaises en remontant du sud vers le nord. La ministre française des Outre-mer, Annick Girardin, a fait état, mercredi matin, depuis la Guadeloupe, de deux décès liés au cyclone, selon un bilan encore provisoire.

"Basse-Terre, ici en Guadeloupe, a été largement touchée, il y a des dégâts importants" liés aux vents et aux inondations, a précisé la ministre, ajoutant toutefois qu'ils étaient sans commune mesure avec ceux causés par l'ouragan Irma sur l'île de Saint-Martin. Près de 80 000 personnes étaient toutefois privées d'électricité et 25 % des clients de téléphonie fixe n'y avaient plus accès selon la préfecture.

L'œil du cyclone est passé à environ 50 km de la Martinique, où vents violents et pluies torrentielles ont provoqué des coupures d'électricité. L'ouragan a ensuite frappé de plein fouet la Dominique, où les météorologues redoutent des dégâts bien plus considérables qu'à la Martinique car l'œil du cyclone et son mur de vent dévastateur sont passés directement au-dessus de l'île.

L'ancienne colonie anglaise et ses 72 000 habitants étaient pratiquement coupés du monde en milieu de nuit. Le Premier ministre, Roosevelt Skerrit, a déclaré sur Facebook que le toit de sa maison s'était envolé. La ministre française des Outre-mer a annoncé qu'une aide de la France allait être libérée pour le territoire indépendant.

Avec Reuters

Première publication : 20/09/2017

  • ANTILLES

    Saint-Martin et Saint-Barthélémy placés en alerte violette avant le passage de Maria

    En savoir plus

  • ANTILLES

    La Guadeloupe placée en alerte orange cyclonique en prévision du passage de l'ouragan Maria

    En savoir plus

  • CARAÏBES

    Après le passage d'Irma : Barbuda, population 0

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)