Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Laurent Wauquiez, adroit ou à droite?"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mahamadou Issoufou : "L’État malien peut s’écrouler"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : 14 casques bleus tués dans le Nord-Kivu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Eloge funèbre d'Emmanuel Macron : un hymne à Jean d'Ormesson et à la littérature

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc causée par la décision de Donald Trump ? (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc causée par la décision de Donald Trump ? (Partie 1)

En savoir plus

BILLET RETOUR

Vidéo : en Égypte, les idéaux de la place Tahrir à l'épreuve de la répression

En savoir plus

TECH 24

L'intelligence artificielle se met au rythme de la pop

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La fiscalité selon Trump : qui sont les gagnants et les perdants de la réforme ?

En savoir plus

Blanquer demande "le retrait immédiat" d'un slogan du Medef jugé insultant

© AFP/Archives | Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer, le 11 septembre 2017 à Paris

PARIS (AFP) - 

Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a demandé jeudi au Medef "le retrait immédiat" d'un bandeau publicitaire qui apparait lors de recherches sur internet, jugé insultant par les enseignants.

"Si l'école faisait son travail, j'aurais un travail", assurent ces publicités estampillées Medef.

"Je suis consterné par le slogan du Medef et leur demande un retrait immédiat. Merci à tous ceux qui oeuvrent pour la réussite de nos élèves", a tweeté le ministre.

Interrogé par l'AFP, le Medef a indiqué que la campagne actuelle avait pour principal slogan "Eduquer mieux, former toujours", décliné en plusieurs phrases (dont celle incriminée). "D'autres phrases vont maintenant apparaître", a indiqué le porte-parole.

La fédération FSU, qui regroupe plusieurs syndicats d'enseignants, a vivement protesté contre cette accroche publicitaire du syndicat patronal. D'autres syndicats d'enseignants se sont joints à elle.

La FSU a découvert cette campagne "par hasard", quand ces bandeaux se sont affichés lors de consultations du site pagesjaunes.fr.

© 2017 AFP