Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

Paris SG: qui va tirer les penalties? Emery va "le dire en premier aux joueurs"

© AFP/Archives | La star du PSG Neymar s'éloigne alors que Edinson Cavani s'apprête à tirer un penalty contre Lyon, le 17 septembre 2017 au Parc des Princes

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE (AFP) - 

Les deux joueurs qui vont tirer les penalties au Paris SG seront bien Edinson Cavani et Neymar, mais leur entraîneur Unai Emery n'a pas révélé l'identité du N.1 jeudi en conférence de presse: "je vais le dire d'abord aux joueurs et à toute l'équipe".

"Ici, les deux joueurs qui sont (désignés, ndlr) pour frapper les penalties, ce sont Cavani et Neymar (...) parce qu'ils sont capables d'assumer cette responsabilité", a d'abord dit le coach espagnol.

"L'an passé, le joueur pour frapper les penalties était Cavani, cette année, avec l'arrivée de Neymar, ils sont deux. Après, la décision de qui est N.1, qui est N.2, j'ai à prendre cette décision et on va faire comme ça", a-t-il poursuivi.

"Qui va être le premier et le deuxième, je vais le dire d'abord aux joueurs et aussi à toute l'équipe", a-t-il conclu.

La question de savoir qui s'occupera de tirer les penalties, soit Cavani, tireur attitré depuis la saison dernière, soit Neymar, superstar arrivée cette saison, est devenue épineuse depuis que le second a contesté au premier le droit d'en tirer un, finalement raté, dimanche face à Lyon (succès parisien 2-0).

© 2017 AFP