Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je suis Daphne"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme du travailleur détaché : vers un alignement des rémunérations

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Réduire un homme à un porc est aussi vain que considérer une femme comme un objet"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Somalie : au moins 300 morts dans le double attentat à la bombe à Mogadiscio

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sur internet, #balancetonporc et #metoo racontent les agressions de femmes au travail

En savoir plus

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ? (partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mademoiselle K sort un album incandescent

En savoir plus

FOCUS

Turquie : face à la désillusion, la fuite des cerveaux

En savoir plus

Rugby: les Lions auraient "dû remporter facilement" la tournée en Nouvelle-Zélande, selon O'Brien

© AFP/Archives | Le flanker des Lions Sean O'Brien (casque) tente de plaquer l'ailier des All Blacks Israel Dagg lors de la tournée néo-Zélandaise, le 8 juillet 2017 à Auckland

LONDRES (AFP) - 

Le troisième ligne aile irlandais Sean O'brien a affirmé jeudi que les Lions Britanniques et Irlandais auraient "dû remporter facilement" leur tournée en Nouvelle-Zélande en juin et juillet dernier, estimant que l'équipe avait été "surentraînée" et que son staff avait "paniqué".

"Je serais plutôt critique (de la tournée) parce que je pense qu'on aurait dû la remporter et on aurait même dû la remporter facilement", a déclaré O'Brien lors de l'émission de la BBC "Off the Ball" diffusée en podcast.

D'après lui, le staff de Warren Gatland a "paniqué" à plusieurs moments au cours de la tournée et cela leur a peut-être coûté la victoire finale. Il a également estimé qu'une triple session d'entraînement deux jours avant le premier test, perdu 30-15, avait handicapé les Lions.

"La première semaine, c'est sûr qu'on s'est surentraînés le jeudi et peut-être que les coaches ont paniqué un peu", a-t-il estimé. "Et on a presque fait la même chose la dernière semaine (...) Il ne faut pas trop en faire parfois sur une tournée comme ça."

Les Lions Britanniques et Irlandais s'étaient quittés sans vainqueur final après un match nul 15-15 lors du troisième et dernier test de leur tournée du mois de juillet, chaque équipe s'étant imposée une fois auparavant.

"Je pense qu'il y a beaucoup de leçons à tirer de la tournée en terme de coaching et aussi du point de vue des joueurs sur la gestion des événements", a-t-il estimé. "Au final, avec l'équipe qu'on avait, je pense qu'on aurait dû les battre, à 100%."

© 2017 AFP