Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : L'opposition dénonce une fraude électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brésil : le "docteur Popotin" arrêté

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde : Les bleus champions du monde : une fierté française retrouvée

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Football : l'excellence de la formation française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Cassel, l’homme aux mille visages

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

En savoir plus

REPORTERS

Maracaibo, miroir de tous les maux du Venezuela

En savoir plus

FOCUS

Le couteau, nouvelle arme de prédilection des gangs londoniens

En savoir plus

Asie - pacifique

La Chine va limiter les exportations de pétrole vers la Corée du Nord

© Ed Jones, AFP | Des habitants de Pyongyang écoutent un discours du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, le 22 septembre 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/09/2017

La Chine a annoncé la limitation des exportations de certains produits pétroliers vers la Corée du Nord et la suspension des importations de textile nord-coréen, pour se mettre en conformité avec la dernière résolution du Conseil de sécurité.

De nouvelles sanctions tombent contre Pyongyang. La Chine va limiter les exportations de certains produits pétroliers vers la Corée du Nord et suspendre des importations de textile nord-coréen, pour se mettre en conformité avec la dernière résolution du Conseil de sécurité des Nations unies.

Le ministère du Commerce chinois a annoncé, samedi 23 septembre dans un communiqué, que les exportations de produits pétroliers raffinés seraient limitées à compter du 1er octobre. Les expéditions de condensats de gaz et de gaz naturel liquéfié seront, elles, suspendues dès samedi, tout comme les importations de textile nord-coréen.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté ce mois-ci à l'unanimité de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord, en réaction au sixième essai nucléaire du régime mené le 3 septembre.

Outre une suspension des exportations textiles de la Corée du Nord, le texte impose une interdiction des exportations vers la République populaire de condensats de gaz et de gaz naturel liquéfié, plafonne à deux millions de barils par an les importations de pétrole raffiné et limite à leurs niveaux actuels les importations de pétrole brut.

Avec Reuters

Première publication : 23/09/2017

  • ÉTATS-UNIS

    À l'ONU, Trump promet de "détruire entièrement" la Corée du Nord si elle persiste

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    L'Espagne exige le départ de l'ambassadeur de Corée du Nord

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Missiles nord-coréens : Washington et Séoul veulent plus de sanctions contre Pyongyang

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)